Sélectionner une page

Longueur : 28-38 cm Poids : 180-225 g

La Mouette de Bonaparte est gracieuse et délicate. Sa voix et son vol font penser à ceux d’une sterne, à tel point que l’espèce appartenait à l’origine au genre Sterna (sternes de moyenne taille). Elle est plus petite que la plupart des mouettes (seule la Mouette pygmée est plus menue). La tête de l’adulte en livrée nuptiale est noire; en hiver, elle est blanche avec une tache noire derrière l’œil. L’oiseau se distingue par son bec fin de couleur noire et ses pattes roses à orange.

La Mouette de Bonaparte est la seule de sa famille qui érige un nid de brindilles dans un arbre, habituellement un conifère. De plus, elle n’a pas tendance à se nourrir de rebuts ou de charogne, mais elle affectionne plutôt les insectes, les poissons, les crustacés et les mollusques.

Les tendances des populations de la Mouette de Bonaparte sont difficiles à établir, car l’espèce se reproduit dans des zones isolées de la forêt boréale et se disperse sur de grandes distances en hiver. Heureusement, les principaux lieux de concentration offrent des occasions de suivi. Ainsi, l’espèce fait l’objet d’un suivi annuel par les « gardiens » de la ZICO (zone importante pour la conservation des oiseaux et de la biodiversité) du corridor de la rivière Niagara et d’autres bénévoles. Selon des estimations, jusqu’à 25% de la population mondiale de l’espèce traverse cette ZICO en automne et en hiver! La population serait relativement stable au Canada dans l’ensemble selon les données du Recensement des oiseaux de Noël.

(Photo: Nick Saunders)
Copy link
Powered by Social Snap