Sélectionner une page

Hibou moyen-duc (Asio otus)

Longueur : 35-40 cm   Poids : 198-384 g

Le Hibou moyen-duc est un des oiseaux les plus répandus au Canada. On le trouve dans presque toutes les provinces et dans l’ensemble de l’hémisphère Nord, y compris l’Eurasie et le nord de l’Afrique.

Comme la plupart des Strigidés, le Hibou moyen-duc est essentiellement nocturne. Les rares fois où on peut le voir, il est habituellement juché sur une branche de conifère, près du tronc, remarquablement camouflé. Ce hibou de moyenne taille est pourvu de longues aigrettes distinctives; sa livrée brune est rayée et barrée sur le dessous et ses deux disques faciaux sont de teinte fauve.

Le Hibou moyen-duc étant très secret, il en reste encore beaucoup à apprendre sur lui. Il est difficile à repérer et il ne répond pas spontanément à la diffusion d’enregistrements de sa voix, sans compter que sa population est de faible densité. Nous savons néanmoins que l’espèce recherche un mélange d’habitats forestiers (pour nicher et se reposer) et ouverts, par exemple des marais et des champs (où il cherche ses proies, principalement de petits mammifères). Cet oiseau ne construit pas son propre nid, il utilise plutôt des nids de branchages abandonnés par d’autres rapaces ou des corneilles ainsi que, à l’occasion, des cavités dans des arbres.

Le Hibou moyen-duc passe souvent l’hiver dans le Canada méridional, où il s’assemble avec ses congénères dans des dortoirs communs qui comptent parfois plus de 20 individus, souvent dans des pinèdes.

Des dénombrements comme le Relevé des oiseaux nicheurs (BBS) et l’Inventaire des Strigidés nocturnes ne permettent pas de mesurer adéquatement les effectifs de l’espèce. L’Observatoire d’oiseaux de Long Point et d’autres stations de surveillance des migrations qui mènent un programme de baguage des Hiboux moyens‑ducs en capturent chaque année. Il faudrait réaliser des inventaires plus spécialisés pour jeter une nouvelle lumière sur la population et aider les chercheurs à établir des tendances démographiques. Il se peut que la perte d’habitat ait entraîné une baisse des effectifs dans certaines régions.

Photo: Stu Mackenzie
Copy link
Powered by Social Snap