Sélectionner une page

Profil d’espèce :

Le Chardonneret jaune – le «canari sauvage»

 

Par Kris Cu

 

Si vous avez marché cet été le long de champs ouverts et d’arbustes, vous avez peut-être remarqué une petite goutte de soleil en train de butiner parmi les chardons. Ou peut-être l’avez-vous vue qui gobait des graines dans la mangeoire de votre jardin.

Le Chardonneret jaune est un charmant oiseau que l’on peut admirer toute l’année. Au printemps et en été, le mâle arbore un plumage jaune vif et il a le front noir, tout comme les ailes, qui sont striées de barres blanches. La femelle adulte est d’un jaune plus terne tirant sur l’olive et porte les mêmes barres alaires blanches que le mâle. En automne et en hiver cependant, mâles et femelles perdent leur plumage éclatant et adoptent des couleurs plus ternes et pâles.

Photo : Phil Barley

Ce membre de la famille des Fringillidés a évolué pour se nourrir presque exclusivement de graines; on voit souvent des chardonnerets se tenir en équilibre sur de fines tiges et des brins d’herbe pour atteindre leur repas. Leurs pattes agiles et leur bec conique leur permettent de plonger la tête dans les capsules contenant des graines au sommet des tiges sans perdre l’équilibre. Heureusement, les populations du Chardonneret jaune sont demeurées stables dans l’ensemble partout au pays depuis les années 1970. Toutefois, elles ont diminué dans certaines régions là où l’habitat propice à l’espèce a été converti pour l’agriculture et l’urbanisation.

Photo : May Haga

Share via
Copy link
Powered by Social Snap