Sélectionner une page

L’Inventaire des oiseaux échoués

Les causes de la mortalité aviaire sont nombreuses, par exemple les déversements d’hydrocarbures, la perte d’habitat, l’empêtrement dans des engins de pêche (captures accessoires), la prédation et les changements climatiques. La pollution par les hydrocarbures fait peser une grave menace pour les oiseaux marins pélagiques et les oiseaux aquatiques des côtes, car seulement une petite quantité de ces substances peut réduire grandement les propriétés isolantes et hydrofuges des plumes.

L’information recueillie par les participants bénévoles à l’Inventaire des oiseaux échoués aide des scientifiques à déterminer quelles espèces d’oiseaux de mer sont le plus touchées par cette pollution, à quel moment de l’année le problème est le plus grave et si la proportion des oiseaux englués qui s’échouent sur les plages varie au fil du temps. Elle sert aussi à déterminer quelles espèces sont vulnérables à d’autres dangers, comme la rareté des ressources alimentaires ou les captures accessoires dans les filets de pêche, ainsi que les profils de la mortalité des oiseaux marins à l’échelle locale.

Pour en savoir davantage et participer à l’Inventaire en Colombie-Britannique :

Graham Sorenson
Coordonnateur des programmes en Colombie-Britannique
gsorenson@oiseauxcanada.org

Pour en savoir davantage et participer à l’Inventaire au Québec :
Andrew Coughlan
Gestionnaire des programmes au Québec
acoughlan@oiseauxcanada.org

(Photo : Graham Sorenson)