Sélectionner une page
  • Save

Oiseaux Canada – Région de l’Atlantique

Vous aimeriez investir vos compétences dans un travail significatif et stimulant qui contribuera directement à la protection de la nature? Oiseaux Canada est le seul organisme national au pays qui est voué à la conservation de l’avifaune. Chaque jour, nos milliers de donateurs attentionnés, notre effectif de plus de 60 employés passionnés et nos bénévoles exceptionnels, plus de 70 000, agissent pour nous aider à mieux connaître, apprécier et protéger les oiseaux sauvages et leurs habitats. Ensemble, nous sommes la voix des oiseaux au Canada. Ferez-vous partie de notre équipe?

Oiseaux Canada est à la recherche d’une planificatrice ou d’un planificateur en conservation expérimenté.e pour travailler avec le personnel et les partenaires d’Oiseaux Canada dans un cadre de normes de conservation afin d’orienter et de renforcer la prise de décisions fondées sur des données probantes, et d’accroître l’efficacité de la surveillance et des mesures de conservation prioritaires relatives aux insectivores aériens et à d’autres espèces aviaires en péril dans les lieux prioritaires fédéraux et provinciaux de la région de l’Atlantique, ainsi que dans le cadre du Partenariat relatif aux espèces en péril présentes dans les paysages agricoles (PEPTA). Les candidats doivent être titulaires d’une maîtrise en sciences de l’environnement, en sciences sociales ou dans le domaine de la conservation, ou posséder une expérience équivalente manifeste, ainsi qu’une certification, une formation et/ou une expérience dans la conduite de processus utilisant les Normes ouvertes pour la pratique de la conservation ou un cadre de planification adaptative similaire.

Le rôle principal de la planificatrice ou du planificateur en conservation consiste à créer des partenariats en matière de conservation et de formuler des recommandations relatives à des programmes stratégiques et adaptables pour la conservation des oiseaux. Plus précisément, les tâches et responsabilités de la personne titulaire du poste sont les suivantes:

1. Travailler avec les partenaires pour déterminer quelles sont les mesures de conservation hautement prioritaires et promouvoir leur mise en oeuvre par la participation à diverses initiatives multipartites dans la région de l’Atlantique, entre autres celles des lieux prioritaires fédéraux-provinciaux-territoriaux, des lieux prioritaires désignés par les collectivités et du PEPTA. À cette fin:
   a. évaluer/analyser les ensembles de données disponibles afin de connaître la situation [des espèces], l’évolution des cibles de conservation, les menaces et l’efficacité des mesures de conservation courantes;
   b. contextualiser les mesures de conservation courantes en tant que stratégies dans le cadre d’une analyse de situation, en indiquant les points d’intervention et les relations avec les pressions directes et indirectes exercées sur les cibles de conservation;
   c. déterminer d’autres stratégies de conservation et points d’intervention potentiels afin d’atténuer les pressions ou de préciser davantage les cibles;
   d. évaluer l’efficacité de toutes les stratégies de conservation et formuler des théories du changement se rapportant aux stratégies les plus efficaces.
2. De concert avec la directrice des programmes – Région de l’Atlantique, la vice-présidente – Conservation et Science et les partenaires, élaborer et mettre en oeuvre un programme stratégique relatif aux insectivores aériens, lequel s’attaquera aux menaces et aux besoins hautement prioritaires et aura des répercussions mesurables sur la conservation des insectivores aériens. À cette fin:
   a. relier les activités de surveillance et d’intendance et les données d’Oiseaux Canada au sein du ou des cadres (p. ex., les indicateurs provisoires d’objectifs dans le contexte d’une théorie du changement eu égard à une mesure de conservation donnée; les attributs écologiques clés d’une cible, etc.);
   b. déterminer les mesures et/ou les activités de surveillance prioritaires pour lesquelles Oiseaux Canada n’est pas le responsable; déterminer, si possible, qui en est responsable et signaler les lacunes dans les cas où il n’y a pas de responsable.
3. Fournir un soutien et une expertise pour la programmation/le développement stratégique des objectifs de conservation des insectivores aériens au sein d’Oiseaux Canada dans son ensemble.
4. Évaluer régulièrement l’efficacité et les effets des activités de conservation des insectivores aériens par rapport aux objectifs des programmes et de l’organisation.
5. Au sein du Groupe de travail sur les politiques relatives aux insectivores aériens, participer à l’élaboration de déclarations de politiques sur les questions liées aux insectivores aériens (p. ex. les néonicotinoïdes) et à la détermination des occasions appropriées de faire progresser la conservation des insectivores aériens.
6. Diffuser les résultats des initiatives, programmes, interventions et travaux par divers moyens, dont les suivants: communications dans les médias, rapports d’avancement, bulletins d’information annuels, conférences, ainsi que rapports ciblés destinés aux bailleurs de fonds, partenaires et sympathisants.
7. Représenter Oiseaux Canada et le Programme de conservation des insectivores aériens à des rencontres aux paliers régional, national et international, y compris celles des différentes équipes de rétablissement d’espèces d’insectivores aériens.
8. Exécuter toute autre tâche attribuée.

 

EXIGENCES DU POSTE

Le poste exige de l’indépendance et de l’initiative ainsi que de solides compétences organisationnelles et en communications interpersonnelles. Une expérience de la planification de la conservation ainsi que de l’utilisation des Normes ouvertes pour la pratique de la conservation (ou d’un programme similaire), du logiciel Miradi et des cadres stratégiques fédéraux et provinciaux au Canada est essentielle. Il est également essentiel de démontrer qu’on a réussi à établir des relations fructueuses avec des entités gouvernementales, des ONGE et des entreprises pour les mobiliser envers la planification de la conservation et obtenir des résultats en cette matière.

Le poste exige un haut degré de pensée critique et la volonté de prendre des initiatives pour formuler des recommandations stratégiques liées aux priorités du programme, d’élaborer des solutions créatives en matière de conservation et de trouver des occasions qui procureront des effets positifs pour les insectivores aériens et les autres espèces aviaires en péril. De solides compétences organisationnelles permettant de concilier plusieurs projets et produits livrables et la capacité d’assumer des rôles de leadership dans des groupes de travail multipartites sont essentielles. La personne titulaire du poste doit démontrer une capacité à recueillir des fonds et de solides compétences en communication écrite, de même que la capacité à gérer des budgets et à faire le suivi des dépenses liées aux projets.

La personne titulaire du poste devrait également posséder de l’expérience de travail reliée aux espèces en péril et une solide connaissance des insectivores aériens ainsi que des menaces qui leur sont associées et des défis que pose leur conservation. Une bonne connaissance des organisations de naturalistes de la région de l’Atlantique et des politiques environnementales et la capacité de communiquer en français et en anglais sont de précieux atouts.

Il faut détenir un permis de conduire valide.

La personne titulaire du poste ne travaillera pas dans un bureau d’Oiseaux Canada mais, idéalement, elle doit résider dans une des provinces maritimes. Elle travaillera à domicile et/ou devra fournir son propre espace de travail. Le poste exige certains déplacements au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse pour assister à des réunions, habituellement le jour pendant la semaine normale de travail. Il s’agit d’un poste de niveau 3 selon le cadre de rémunération d’Oiseaux Canada, le salaire annuel se situant entre 47 710 $ et 57 555 $. Un contrat d’un an est prévu initialement, avec possibilité de renouvellement en fonction du rendement, des possibilités et des fonds disponibles. La personne titulaire du poste relève de la vice-présidente – Conservation et Science (Silke Nebel) et de la directrice des programmes – Région de l’Atlantique (Laura Tranquilla).

Les candidats doivent envoyer leur curriculum vitae, accompagné d’une lettre de présentation et de deux références, par courriel à Amy-Lee Kouwenberg (akouwenberg AT oiseauxcanada.org). Nous communiquerons seulement avec les personnes qui seront convoquées à une entrevue. Le poste est disponible immédiatement et sera comblé le plus tôt possible (entrée en fonction prévue pour octobre 2021).

  • Save
Martinet ramoneur Photo : Ron D’Entremont
  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap