Sélectionner une page

Par Kerrie Wilcox, coordonnatrice pour le Canada – Projet FeederWatch, et James Casey, spécialiste de l’estuaire du Fraser, Oiseaux Canada

 

On observe une irruption de Tarins des pins dans la majeure partie du continent nord-américain cet hiver. Cette espèce fait partie d’un groupe d’oiseaux qui hivernent dans la forêt boréale du Canada, où ils se nourrissent principalement de graines de conifères. La production de graines dans cette région est régie par un cycle naturel; des spécialistes sont d’avis que le présent hiver correspond à une période de faible production qui entraîne une pénurie de nourriture. Par conséquent, ces oiseaux boréaux ont dû gagner le sud en nombres records pour trouver leur pitance. L’espèce a été vue en nombre anormalement élevé aux mangeoires. Malheureusement, on y a détecté une éclosion de cas de salmonellose parmi les Tarins des pins, mais les propriétaires des mangeoires peuvent aider à contrer la propagation de la bactérie en agissant immédiatement.

  • Save
Tarin des pins Photo : Jim McCabe

La salmonellose, une infection due à une bactérie, est une cause fréquente de maladie chez les oiseaux qui fréquentent les mangeoires. Les individus affectés peuvent sembler amaigris ou avoir le plumage gonflé ou des paupières enflées. Ils sont habituellement faciles à approcher et semblent léthargiques. La salmonellose se propage principalement par les déjections des individus infectés présentes dans la nourriture et l’eau, ou encore par contact direct entre oiseaux. À l’occasion, les éclosions peuvent causer une importante mortalité chez certaines espèces, dont le Tarin des pins, le Sizerin flammé et le Chardonneret jaune.

Protéger la santé des oiseaux à vos mangeoires – Conseils d’Oiseaux Canada

Trouver de la nourriture et de l’eau en hiver, saison caractérisée par la présence de neige et le temps froid, peut présenter un défi pour les oiseaux. On peut rendre leur vie plus facile – et la nôtre plus agréable – en installant des mangeoires ou des bains. Toutefois, certains oiseaux peuvent tomber malades en consommant des graines brisées et des cosses qui ont moisi ou par le contact avec des déjections qui se sont accumulées sur et autour des mangeoires. Le plumage gonflé, la léthargie, une croissance anormale et des yeux encroûtés sont des symptômes de maladies aviaires comme la salmonellose, la trichomonase, la variole aviaire et la conjonctivite. Vous pouvez prévenir les maladies à vos mangeoires et enrayer leur propagation.

En suivant ces étapes simples, vous créerez des conditions plus saines pour les oiseaux qui vous visitent:

  • Nettoyez les mangeoires et les bains d’oiseaux. Toutes les deux semaines, brossez les mangeoires et trempez-les dans une solution javellisante à 10 % (une partie d’eau de Javel pour neuf parties d’eau). Rincez-les abondamment et laissez-les sécher complètement avant de les remplir de nouveau. Utilisez seulement des mangeoires qui sont faciles à nettoyer.
  • Nettoyez le sol en dessous des mangeoires. Râtelez régulièrement et éliminez la nourriture d’oiseaux et les déjections, car elles peuvent moisir ou se gâter.
  • Changez vos mangeoires de place régulièrement pour limiter la concentration des déjections et des résidus de graines.
  • Retirez les mangeoires temporairement. Si vous voyez un oiseau malade ou si une éclosion a été rapportée dans le voisinage, enlevez vos mangeoires pendant deux semaines.
  • Envisagez la possibilité d’utiliser des mangeoires dans lesquelles les oiseaux ne peuvent pas se tenir dans la nourriture. Il y a plus de risque de contact entre les déjections et la nourriture dans les plateaux ouverts et sur les plateformes d’alimentation.
  • Débarrassez-vous toujours des graines humides, car des moisissures peuvent se développer.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les maladies aviaires et les mesures à prendre si vous voyez un oiseau malade à vos mangeoires, rendez-vous à https://feederwatch.org/fr/apprendre/maladies-chez-les-oiseaux/.

Le Réseau canadien pour la santé de la faune vous encourage à communiquer avec le centre de votre région pour signaler les cas de maladie ou de mortalité chez les oiseaux et les autres animaux. Pour en savoir plus : http://www.cwhc-rcsf.ca/.

Pine Siskin at Feeder
  • Save
Tarin des pins Photo : Jim McCabe
Copy link
Powered by Social Snap