Sélectionner une page

Par Ellen Jakubowski, spécialiste en communications, Oiseaux Canada

Certaines personnes ont déjà été surprises par le bruit sourd de l’impact d’un oiseau avec une fenêtre. Nous savons maintenant qu’il ne s’agit pas d’un accident rare ou simplement d’un hasard de la nature. Le phénomène fait partie des dangers bien étudiés que présente notre mode de vie moderne et est une des principales manifestations de la contribution des humains au déclin des populations d’oiseaux. Selon des chercheurs, les collisions avec des fenêtres entraînent la mort d’environ 25 millions d’oiseaux par année au Canada (jusqu’à 1,5 milliard par année en Amérique du Nord; page en anglais). Dès lors, ce bruit sourd n’est pas seulement une tragédie personnelle, il nous rappelle l’urgence de la situation des populations d’oiseaux.

 

  • Save
Roitelet à couronne dorée Photo : Ellen Jakubowski

Rendez vos fenêtres inoffensives pour les oiseaux

Margaret McLaren, une bénévole et sympathisante de longue date d’Oiseaux Canada domiciliée à Bracebridge, en Ontario, a communiqué avec nous récemment pour indiquer comment elle a rendu ses fenêtres inoffensives pour les oiseaux : « Nos fenêtres ont été particulièrement dangereuses cette année. J’ai essayé de commander du grillage préfabriqué, mais il n’y avait aucune option de livraison qui me convenait indiquée au site Web du fournisseur. J’ai donc décidé de fabriquer mon propre grillage. » Nous présentons ses instructions au bas de la page. Vous devriez trouver le matériel nécessaire dans une quincaillerie près de chez vous. Nous remercions Margaret de nous avoir proposé cette méthode de fabrication de grillages à installer à l’extérieur des fenêtres.

Que vous soyez bricoleurs comme Margaret ou que vous préfériez une solution toute faite, vous pouvez trouver une façon de réduire la mortalité des oiseaux chez vous ou sur votre lieu de travail. Voici quelques options :

Pour les résidences

Pour les immeubles commerciaux (site en anglais)

Si vous choisissez d’acheter une trousse Feather Friendly (site en anglais) en ligne et que vous inscrivez le code promotionnel BirdsCanada, l’entreprise fera un don à Oiseaux Canada pour soutenir la conservation aviaire!

 

Passez le mot

C’est maintenant le temps de « parler fenêtres » à vos amis, vos collègues et vos voisins. Ils seront intrigués, voire découragés, mais montrez-leur qu’il existe des solutions vraiment efficaces! Si vous cherchez une bonne raison de soulever la question, pourquoi ne pas faire partie de la communauté internationale des amoureux des oiseaux pendant la semaine de sensibilisation organisée par l’organisme Global Bird Rescue? Du 5 au 11 octobre 2020, FLAP Canada, des groupes de protection des oiseaux et des particuliers de toutes les régions du monde secourront les oiseaux qui se heurteront à des vitres, consigneront l’information et s’efforceront de rendre les bâtiments plus sécuritaires pour l’avifaune. Vous pouvez participer au mouvement en surveillant les fenêtres dans votre voisinage ou en renseignant les gens sur l’ampleur de la menace que posent les fenêtres et sur les façons de la contrer. Pour en savoir davantage, rendez-vous à flap.org/global-bird-rescue-2020/.

Fabrication d’un grillage de fenêtre

 

Matériel

4 crochets de 3,5 – 4,5 po (longueur selon le cadre de fenêtre; le grillage doit être suspendu à au moins 7 cm [3 po] de la vitre)

4 anneaux brisés (pour porte-clés) de 1,5 po de diamètre (ou 4 gros trombones résistants)

2 goujons de 3/8 po de diamètre en bois franc

Moustiquaire en fibre de verre assez grande pour couvrir la surface vitrée et déborder le cadre de la fenêtre d’environ 15 cm (6 po)

Perceuse et mèche d’un diamètre approprié pour percer les avant-trous des crochets

Scie pour couper les goujons

Machine à coudre (utile mais pas absolument nécessaire)

 

Marche à suivre

  1. Le long d’un bord de la moustiquaire, tourner le grillage de manière à former un tube de 5 cm (2 po) de diamètre puis le coudre.
  2. Passer 2 anneaux pour porte-clés autour du tube près des coutures, chacun à une distance de 10 à 15 cm (4 à 6 pouces) de chaque bord de la moustiquaire.
  3. Couper un goujon à la longueur correspondant à la largeur de la moustiquaire et le passer dans le tube et les anneaux pour porte-clés.
  4. Percer des avant-trous à la distance appropriée en prévision d’y visser 2 crochets sur le haut du cadre de la fenêtre.
  5. Visser ces 2 crochets et suspendre la moustiquaire par le haut par les anneaux pour porte-clés. Ensuite, faire deux marques au bas de la moustiquaire vis-à-vis de l’endroit où celle-ci devra être accrochée par le bas une fois suspendue.
  6. Couper la moustiquaire à 5 cm (2 po) au-dessous des marques puis répéter les étapes 1 à 3 ci-dessus pour pouvoir accrocher la partie inférieure de la moustiquaire.
  7. C’est ici la seule opération délicate : visser les 2 autres crochets sur la partie inférieure du cadre de la fenêtre légèrement au-dessous des anneaux pour porte-clés du bas de la moustiquaire pour que celle-ci soit bien tendue une fois les anneaux fixés aux crochets.
  8. Dans le cas de fenêtres plus larges, il peut être nécessaire de visser un troisième crochet intermédiaire et de fixer un troisième anneau au haut et au bas de la moustiquaire pour que celle-ci soit bien tendue. Le cas échéant, il faut se munir de 6 crochets et de 6 anneaux.

     

    Photo : Margaret McLaren
    Photo : Margaret McLaren
    Photo : Margaret McLaren
    Photo : Jody Allair
    • Save
    Share via
    Copy link
    Powered by Social Snap