Sélectionner une page

La conservation de la zone boréale

La zone boréale, qui s’étend sur 5000 km d’un bout à l’autre du Canada septentrional, est l’habitat de nidification essentiel (la « pouponnière ») de plus de 300 espèces d’oiseaux, des parulines, des oiseaux aquatiques et des oiseaux de rivage, pour n’en nommer que quelques-uns. Pour la plupart des Nord-Américains, c’est une région sauvage en apparence éloignée. Cette région comprend des forêts étendues d’épinettes, de sapins, de peupliers et de bouleaux, mais aussi de vastes milieux humides, des cours d’eau tumultueux et d’innombrables lacs. La région boréale accueille de nombreux Canadiens, dont 600 communautés autochtones, mais aussi un grand nombre d’espèces sauvages très diverses.

 La région boréale du Canada constitue l’un des écosystèmes forestiers les plus étendus et les plus inaltérés du monde. De grandes parties sont relativement intactes, mais d’autres subissent les effets d’activités commerciales, comme l’exploitation forestière industrielle, la mise en valeur de gisements de minerais, l’exploration et le développement des ressources pétrolières et gazières, le développement hydroélectrique et l’aménagement de routes et de corridors de transport d’énergie. Et les effets de la crise climatique suscitent de plus en plus de préoccupations, surtout parce que celle-ci pourrait influer sur la répartition des espèces fauniques ou sur la fréquence et l’intensité des incendies de forêt.

 

Paruline tigrée en cours de migration Photo : Gregor G. Beck

Il faut agir maintenant.

Nous avons une occasion – et une responsabilité – extraordinaire d’agir maintenant pour protéger ce milieu naturel d’importance mondiale. Oiseaux Canada travaille de concert avec d’autres organismes voués à la conservation afin de préserver la plus grande partie possible de cette région en fonction des objectifs suivants :

  • créer de nouveaux parcs et de nouvelles aires protégées;
  • préserver des terres privées à des fins de protection;
  • soutenir des communautés en vue de l’établissement de zones autochtones protégées et conservées;
  • promouvoir la mise en œuvre de politiques et de mesures juridiques visant la protection des oiseaux de la forêt boréale et de leurs habitats;
  • encourager les Canadiens, où qu’ils se trouvent, à s’engager dans des activités et des programmes visant la protection de la forêt boréale et des oiseaux qui y vivent.

Tétras du Canada Photo : Sean Jenniskens

Oiseaux Canada s’appuie sur des décennies de recherche scientifique et de suivi des populations pour déterminer les zones qu’il importe de protéger en priorité dans la forêt boréale. Cela ne serait pas possible sans l’apport de nos milliers de sympathisants et de bénévoles. Soyez attentifs aux occasions que nous vous fournirons d’agir pour sauver la forêt boréale du Canada.

Utilisez notre carte de récits pour en savoir plus sur la Boréalie et ses oiseaux: birdscanada.org/borealstory.

Renseignements supplémentaires :

Gregor Beck
Conseiller principal en conservation
Oiseaux Canada
gbeck@oiseauxcanada.org