Sélectionner une page

Longueur : 12-14 cm Poids : 11-20 g

Le Sizerin flammé, petit oiseau plein d’énergie au vol acrobatique, fréquente la zone boréale en été. La plupart des individus passent l’hiver entre la partie boréale et le sud du Canada et dans le nord des États-Unis. Tous les deux ans, au gré des cycles de rareté de sa nourriture préférée, comme les graines d’épinette et d’aulnes, le sizerin se déplace vers le sud dans les régions densément peuplées par les humains pour trouver sa pitance.

Le Sizerins flammés ont le bec jaunâtre et le corps brun au dessous pâle rayé. Les adultes ont le front rouge et les mâles montrent du rose ou du rouge sur toute la poitrine. On peut observer leurs pépiements enthousiastes et leurs mouvements pleins d’entrain aux mangeoires ou au bout de branches d’arbres où ils extraient les graines des chatons ou des cônes. En hiver, on en a vu s’introduire dans des trous dans la neige pour s’alimenter sur le sol lorsque la végétation est enneigée.

Le Relevé des oiseaux nicheurs (BBS) ne permet pas de faire le suivi du Sizerin flammé, qui se tient dans le Nord, mais les données du Recensement des oiseaux de Noël autorisent une évaluation raisonnablement fiable de sa situation. L’espèce est considérée comme commune et répandue. Si l’on ajoute à cela sa capacité d’adaptation aux variations des réserves alimentaires et des conditions ambiantes, on peut affirmer qu’elle n’est pas préoccupante sur le plan de la conservation.

(Photo: Nick Saunders)