Sélectionner une page

Longueur : 31-38 cm Poids : 300-570 g

On voit habituellement le Grèbe esclavon dans son plumage d’hiver noir et blanc, mais c’est son superbe plumage nuptial roux et noir qui le distingue particulièrement. Les plumes des côtés de sa tête sont jaunes et peuvent être hérissées, et il a les yeux rouges. Son bec court et droit lui permet de capturer de petits animaux aquatiques.

Les grèbes ont les pieds lobés et non palmés, ce qui les distingue des Anatidés (canards, oies, bernaches et cygnes). De plus, leurs pattes situées loin à l’arrière du corps leur confèrent une très grande puissance de nage. Par contre, ils sont très maladroits au sol.

Le Grèbe esclavon est présent partout en Eurasie et en Amérique du Nord, et 92% des membres de la sous-espèce nord-américaine nichent au Canada. Ici, il se reproduit sur de petits étangs et dans des anses de lacs dans certaines parties de la Colombie-Britannique, du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest, du Nunavut, des provinces des Prairies, de l’Ontario et du Québec. En hiver, on le trouve le long des côtes du Pacifique et de l’Atlantique.

Bien que le Grèbe esclavon soit encore commun, on a enregistré des baisses d’effectifs récemment. La minuscule sous-population isolée du Québec est considérée comme menacée, tandis que le reste de la population nicheuse au Canada est classée préoccupante. La principale menace qui pèse sur l’espèce est la perte d’habitat de milieux humides.

Photo: Ron Ridout
Horned Grebe
Copy link
Powered by Social Snap