Sélectionner une page

Par Sonya Richmond, Come Walk With Us

L’arrivée du printemps annonce la deuxième saison de la marche que je fais avec mon partenaire, Sean Morton, le long du plus grand sentier du monde, le Grand Sentier du Canada, d’une longueur de 24 000 kilomètres.

Nous faisons ce voyage épique pour inspirer tous les Canadiens – quels que soient leur âge, leur milieu, leur capacité, leur genre, leur orientation et leur identité – à entrer en contact avec la nature par l’observation des oiseaux. Avec le soutien d’Oiseaux Canada, du Fonds commémoratif James L. Baillie et de l’Explorer’s Club, nous encourageons les gens à protéger les oiseaux sauvages du Canada et leurs habitats. Nous les informons sur l’avifaune, les zones importantes pour la conservation des oiseaux et de la biodiversité (ZICO) et les gestes simples qu’ils peuvent faire pour aider les oiseaux dans leur cour arrière ou dans la région boréale, entre autres devenir des citoyens scientifiques.

Randonée ornithologique à Musquodoboit Harbour (Nouvelle-Écosse) Photo : Come Walk With Us

Jusqu’à présent, les réactions ont été très encourageantes, en particulier celles des gens qui ne sont ni scientifiques ni observateurs d’oiseaux. Même s’ils ne se considèrent pas comme naturalistes et ornithologues amateurs, la plupart des gens constatent les effets des changements climatiques, voient qu’il y a moins d’oiseaux dans leur voisinage et veulent savoir ce qu’ils peuvent faire pour améliorer la situation. Ce sont les 6 meilleures façons d’aider les oiseaux présentées par Oiseaux Canada qui ont suscité le plus de réactions positives. Les gens se raccrochent volontiers à ces moyens faciles d’aider les oiseaux et l’environnement ainsi qu’à l’idée selon laquelle ils peuvent provoquer des changements dans la région boréale à partir de leur cour arrière.

Le premier segment de notre traversée du Canada a commencé à Cape Spear (Terre-Neuve-et-Labrador) le 1er juin 2019 et a pris fin à Rivière-du-Loup (Québec) le 11 novembre. Si vous n’avez pas pu nous suivre durant cette période, cliquez ici pour en savoir plus.

Randonée avec Nature NL (un groupe de naturalistes) Photo : Come Walk With Us

En avril et en mai 2020, nous commencerons par un « réchauffement » pour le segment de cette année en faisant une incursion dans le sud-ouest de l’Ontario pendant la saison des migrations en suivant le Grand Sentier du Canada entre Brantford et Windsor. En cours de route, nous explorerons bon nombre des points chauds de l’ornithologie dans cette province, dont la Réserve de la biosphère mondiale de Long Point, l’aire de gestion de la faune d’Aylmer, le parc provincial Rondeau, la réserve nationale de faune St. Clair, le marais Hillman, le parc national du Canada de la Pointe-Pelée, le refuge d’oiseaux Jack Miner et le complexe Ojibway Prairie.

Ensuite, nous reprendrons notre odyssée vers l’ouest à partir de Rivière-du-Loup, et nous traverserons le Québec et l’Ontario pour finir notre deuxième segment au Manitoba.

Tout au long du voyage, nous partagerons des récits de notre pérégrination le long du Grand Sentier du Canada, montrerons à quel point il est facile d’intégrer l’avifaune et la nature dans notre vie et sensibiliserons les gens à la science participative et aux activités les mettant en contact avec la nature. Nous invitons tout le monde à « marcher avec nous » en nous suivant en ligne. Pour rester en contact avec nous, consultez nos pages sur les médias sociaux indiquées au bas de la page.

Paruline noir et blanc Photo : Come Walk With Us

En 2020, nous retournerons avec plaisir dans la région boréale du Canada (également appelée Boréalie). Nous y engagerons des conversations avec les gens pour leur indiquer à quel point les espèces qu’ils voient dans leur propre arrière-cour dépendent de cet écosystème essentiel. De plus, nous espérons inspirer les personnes que nous rencontrerons au sud de la Boréalie à rendre leur cour arrière plus accueillante pour les oiseaux dans le but d’aider ces merveilles de la migration. Pour plus de 300 espèces, la Boréalie est la « pouponnière », où ont lieu les naissances et les soins prodigués aux jeunes. C’est donc une région essentielle pour les quelque trois à cinq milliards d’oiseaux qui y voient le jour chaque année. La Boréalie et les oiseaux migrateurs qui en dépendent sont d’importants indicateurs de l’état de l’environnement. Actuellement, les changements climatiques, le développement industriel et la méconnaissance générale de l’enjeu de la Boréalie ne sont que quelques-uns des importants facteurs qui menacent sa conservation.

Pour en savoir davantage sur notre marche et nous suivre ou pour connaître les possibilités de commandite, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Site Web : comewalkwithus.online
Courriel : comewalkwithus@hotmail.com
Twitter : @TransCanadaWalk
Instagram : @ComeWalkWithUsOnTheGreatTrail
Facebook : fb.com/WalkWithUsAcrossCanada

Photo : Come Walk With Us