Sélectionner une page
Colibri à gorge rubis femelle Photo : Kerrie Wilcox
Colibri à gorge rubis mâle Photo : Kerrie Wilcox

Par Kerrie Wilcox, gestionnaire, Projet FeederWatch, Oiseaux Canada

Les colibris sont fascinants à observer et sont très différents des autres oiseaux attirés par les mangeoires. Non seulement ils boivent de l’eau sucrée et dédaignent les graines, mais tout chez eux, de la structure de leur langue jusqu’à leur vol, est adapté de manière unique pour se nourrir de nectar. Bien que les fleurs indigènes soient la meilleure source de nectar, une mangeoire d’eau sucrée peut aider à compléter l’alimentation des colibris et, pendant la migration, leur donner le surplus d’énergie nécessaire pour les soutenir durant leur voyage.

Suivez ces étapes simples pour attirer et nourrir les colibris tout en créant un environnement plus sûr pour eux :

  1. Choisissez un abreuvoir.

Assurez-vous que l’abreuvoir est facile à ouvrir et à nettoyer, et qu’il comporte des parties rouges. Les fleurs pollinisées par les colibris sont souvent rouges, et les colibris sont attirés par cette couleur (si votre abreuvoir ne comporte pas de parties rouges, vous pouvez peindre le verre avec du vernis à ongles rouge ou y attacher un ruban rouge). Les abreuvoirs en verre sont recommandés, car le plastique souple peut se décomposer sous l’effet de la chaleur.

La taille des ports d’alimentation est importante. Si les ports sont trop petits, ils ne laisseront pas sortir le nectar et seront difficiles à utiliser par les colibris. Les orifices trop grands risquent de fuir et de permettre aux insectes de s’infiltrer. Envisagez d’ajouter des protections contre les abeilles et les guêpes qui s’enclenchent sur les ouvertures.

  1. Fabriquez votre propre nectar.

Voici une recette facile : 1 partie de sucre blanc granulé et 4 parties d’eau potable non distillée. Chauffez l’eau si nécessaire pour dissoudre le sucre. Il n’est pas nécessaire de faire bouillir l’eau potable.

N’utilisez pas de miel, car il favorise la croissance des bactéries et des champignons et fermente plus rapidement que l’eau sucrée. Il ne doit donc jamais être utilisé dans les mangeoires pour colibris.

N’utilisez pas non plus de colorant rouge, dont les effets sur les colibris n’ont pas été étudiés et peuvent être nocifs.

  1. Changez régulièrement votre eau sucrée.

Nettoyez la mangeoire avec de l’eau chaude et une brosse pour bouteilles propre et remplissez‑la tous les trois jours – et plus souvent s’il fait chaud. Si vous voyez le moindre signe d’eau trouble ou de moisissure, jetez l’eau et nettoyez la mangeoire immédiatement. Rincez toujours la mangeoire dans de l’eau chaude ou bouillante avant d’ajouter de l’eau sucrée fraîche. Au moins une fois par mois, et immédiatement si vous voyez de la moisissure noire, faites tremper votre mangeoire dans une solution de vinaigre doux pendant une heure et frottez-la avec une brosse pour bouteilles propre, puis rincez et séchez soigneusement.

  1. Attirez les colibris dans votre cour.

Plantez des végétaux indigènes pour attirer les colibris et leur fournir une nourriture naturelle. Certaines plantes à fleurs attirent les colibris comme sources de nectar. En outre, un jardin de plantes indigènes diversifié profitera également aux colibris en abritant des espèces indigènes d’insectes et d’araignées. Parfois négligées, ces espèces constituent une autre partie importante du régime alimentaire des colibris. Rendez-vous à https://birdgardens.ca/ (site en français sous peu) pour savoir quelles espèces végétales poussent bien dans votre région et trouver des centres de jardin près de chez vous qui en vendent.

  1. Choisissez l’emplacement optimal pour la mangeoire.

Les colibris préfèrent les mangeoires situées près des arbres et des arbustes où ils peuvent se reposer et observer les environs. Placez la mangeoire dans l’endroit le plus frais de votre cour, à l’abri du vent. Assurez-vous qu’elle n’est pas accessible aux chats et aux autres prédateurs.

  1. Quand installer et retirer les mangeoires

Installez et remplissez votre mangeoire avant l’arrivée du premier colibri du printemps. Les mâles arrivent quelques jours avant les femelles et les jeunes pour repérer les lieux. Essayez d’installer vos mangeoires au moins une ou deux semaines avant l’arrivée prévue des colibris. (Pour estimer la date d’arrivée, consultez les histogrammes sur le site Web eBird.ca. Sélectionnez votre province ou territoire puis « Toute la région » et cliquez sur le bouton « Continuer » au bas de la page. Faites défiler la page vers le bas – ou si vous utilisez un ordinateur, faites une recherche en tapant Ctrl F puis « Colibri » – pour voir le moment où les colibris arrivent dans votre région.) En automne, avant de retirer votre abreuvoir, vous pouvez continuer d’alimenter les migrateurs tardifs jusqu’à ce que vous n’ayez pas vu de colibri pendant trois semaines.

Faits intéressants sur l’alimentation des colibris

Si des colibris utilisent votre mangeoire toute la journée, ils sont probablement résidents, mais si vous ne les voyez qu’en début de matinée et en fin d’après-midi, ils sont probablement en train de migrer, car la migration a lieu en milieu de journée.

Sur une période d’environ un mois, des migrateurs peuvent utiliser votre mangeoire sans que vous vous rendiez compte qu’il s’agit de différents individus.

Les colibris ont une capacité étonnante à se souvenir de l’emplacement des sources de nourriture. Les migrateurs du printemps étonnent souvent les propriétaires de mangeoires en faisant du surplace avec impatience au-dessus des endroits où se trouvaient les fleurs ou les mangeoires qu’ils fréquentaient l’année précédente.

 

Colibri à gorge rubis, jeune mâle Photo : Kerrie Wilcox
Colibri d’Anna mâle Photo : Robert Hechler
Copy link
Powered by Social Snap