Sélectionner une page

Janet Doucet a passé la majeure partie de sa vie à Bathurst, au Nouveau-Brunswick. Elle s’est intéressée aux oiseaux dès son jeune âge, inspirée par la passion de sa mère pour la nature.

Janet a étudié la biologie et le design environnemental, puis a travaillé pour le gouvernement fédéral pendant près de 20 ans. Elle a ensuite été coordonnatrice des programmes à la réserve naturelle de Point Daly Point, près de Bathurst, pendant une décennie et est maintenant retraitée.

Elle participe depuis longtemps au Recensement des oiseaux de Noël, au Suivi du Martinet dans les Maritimes, au Grand dénombrement des oiseaux de février et à l’Inventaire canadien des engoulevents (anciennement coordonné par l’organisme WildResearch). Elle prend part également à la surveillance du Garrot d’Islande coordonnée par Nature Nouveau-Brunswick.

Photo :  Janet Doucet

Ce sont les avantages pour la santé physique, émotionnelle et spirituelle qui attirent Janet vers l’ornithologie. Et elle pense que les avantages sont mutuels: les oiseaux bénéficient de notre meilleure compréhension. «Les citoyens scientifiques enrichissent les bases de données afin que nous puissions mieux comprendre la dynamique des populations et la façon dont elles sont touchées par les activités humaines sur la planète», estime-t-elle.

En plus d’observer les oiseaux et de pratiquer la science participative, Janet s’adonne à la randonnée pédestre, au cyclisme et kayakisme. «Toutes ces activités me permettent de rester en contact avec la nature», nous confie Janet.

Nous sommes reconnaissants envers Janet pour sa contribution et lui souhaitons encore de nombreuses aventures en plein air!

Share via
Copy link
Powered by Social Snap