Sélectionner une page

Par Ellen Jakubowski, spécialiste en communications, Études d’Oiseaux Canada


Janine McManus, Andrew Couturier et LeeAnn Latremouille avec
chef cuisinier Cameron Pappel du Canadian Beef Centre of Excellence
Photo : Silke Nebel

La 12e conférence sur la conservation des prairies et les espèces en péril (en anglais) s’est déroulée à Winnipeg, au Manitoba, du 19 au 21 février 2019 sous le thème des paysages exploités. Les participants, qui provenaient de nombreux secteurs d’activité – scientifiques, producteurs agricoles, consultants, etc. –, ont eu l’occasion d’explorer les liens entre conservation et agriculture, de faire valoir leurs points de vue et de chercher ensemble des solutions en matière de conservation.
« Fidèles au thème, les délibérations ont témoigné d’une étroite coopération entre les intervenants des secteurs de la conservation et de l’agriculture, » souligne Christian Artuso, Ph. D., gestionnaire des programmes d’Études d’Oiseaux Canada au Manitoba.
Au sommet de la liste des points saillants de la conférence, selon les membres du personnel d’Études d’Oiseaux Canada qui y ont participé, figure l’occasion d’entendre directement les éleveurs de bétail décrire comment ils gèrent les pâturages de manière à préserver l’habitat des prairies pour les oiseaux et d’autres espèces sauvages. Les solutions de rechange en agriculture constituent un autre thème qui a suscité des synergies entre divers secteurs d’activité; cet enjeu tourne autour de questions comme les effets des pesticides sur les oiseaux, les abeilles indigènes dans les marges agricoles, les insectes utiles dans les cultures et la santé des sols dans le contexte de l’élevage de bovins et de bisons.
L’annonce de l’établissement d’une nouvelle zone importante pour la conservation des oiseaux et de la biodiversité (ZICO) a été un moment important qui illustrait cet esprit de coopération. La nouvelle ZICO englobe les pâturages collectifs d’Ellice-Archie et de Spy Hill-Ellice, qui chevauchent la frontière séparant la Saskatchewan du Manitoba et qui constituent une vaste zone de prairies naturelles intactes accueillant des oiseaux de prairies en péril comme le Pipit de Sprague et le Plectrophane à ventre noir. Elle forme un paysage exploité dans lequel les méthodes de pâturage du bétail maintiennent l’habitat de prairies naturelles au profit de l’avifaune. L’annonce de la création de la ZICO par Études d’Oiseaux Canada, Nature Saskatchewan et Nature Manitoba a attiré l’attention des médias à l’endroit de cette importante région qui en a bien besoin.


LeeAnn Latremouille, Janine McManus et Kiel Drake
devant l’affiche sur l’Atlas de la Saskatchewan Photo : LeeAnn Latremouille

De nombreux conférenciers ont mentionné des données d’Atlas d’oiseaux nicheurs durant leurs exposés, ce qui témoigne de l’importance et de la portée de l’utilisation de ces ressources en ce qui concerne les effectifs et la répartition des espèces.
Pour LeeAnn Latremouille, coordonnatrice de l’Atlas des oiseaux nicheurs de la Saskatchewan à Études d’Oiseaux Canada, il était très motivant d’entendre des conférenciers faire état à plusieurs reprises des données de l’Atlas des oiseaux nicheurs du Manitoba.
L’équipe de coordination des travaux du premier Atlas des oiseaux nicheurs de la Saskatchewan amorce la troisième année de la campagne de collecte de données échelonnée sur cinq ans. Durant la session d’affichage qu’ils ont menée à l’occasion de la conférence, ses membres ont forgé plusieurs relations utiles. Cela pourrait contribuer à combler les lacunes quant à la couverture géographique des travaux d’inventaire de la faune aviaire en Saskatchewan.
C’est avec fierté qu’Études d’Oiseaux Canada a contribué à faire de cet événement un succès. Christian Artuso, Ph. D., gestionnaire de nos programmes au Manitoba, a présidé le comité du programme de la conférence. Il observe que la conservation des prairies peut être un enjeu déprimant, mais bon nombre de participants à la conférence lui ont mentionné que celle-ci en avait fait quelque chose d’inspirant. Six membres de l’équipe d’Études d’Oiseaux Canada (Christian Artuso, Andrew Couturier, Kiel Drake, LeeAnn Latremouille, Janine McManus et Silke Nebel) ont présenté des exposés et des affiches et établi des contacts. En outre, Études d’Oiseaux Canada était un commanditaire de la conférence dans la catégorie Bronze.
Nous remercions toutes les personnes qui ont pris contact avec nous durant la conférence. Poursuivons notre collaboration pour la conservation des prairies!


Goglu des près Photo : Christian Artuso

Vous pouvez vous rendre aux adresses Web suivantes ou utiliser le mot-clic #PCESC19 sur les médias sociaux pour en apprendre davantage concernant la conférence sur la conservation des prairies et les espèces en péril.
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1155631/nouvelle-zone-conservation-oiseaux-saskatchewan-manitoba
https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/le-6-a-9/episodes/427949/audio-fil-du-mercredi-27-fevrier-2019/8 (segment de 6 h 47)
https://birdscanada.org/news/conservation-de-lhabitat-des-oiseaux-des-prairies-au-manitoba?lang=fr

Share via
Copy link
Powered by Social Snap