Sélectionner une page

Par Andrés Jiménez, coordonnateur – Programme urbain en Ontario, Études d’Oiseaux Canada


Photo : Andrés Jiménez

La Fête des oiseaux de Toronto a pour but de resserrer les liens entre les habitants et la nature, première étape vers la transformation de la ville en une oasis accueillante pour les oiseaux. La troisième édition est celle qui a attiré le plus de gens, ce qui montre que les oiseaux trouvent leur place sur la scène urbaine torontoise.
Du 11 au 25 mai 2019, des milliers de citoyens ont fait connaissance avec les oiseaux dans le cadre des 40 activités qui se sont déroulées dans la région du Grand Toronto. Au moins un million de personnes ont reçu de l’information sur l’avifaune dans le métro, dans les journaux et à la radio. Vingt dévoués organismes partenaires ont communiqué leur vaste expérience et leurs connaissances à la communauté des amants de la nature pendant des festivals, des ateliers, des excursions d’observation d’oiseaux et des activités d’art et d’artisanat, entre autres. Les personnes qui ont visité le site Web de la Fête (en anglais) ont découvert des ressources pour apprendre l’observation d’oiseaux et des façons de créer un environnement accueillant pour la faune aviaire dans leur cour arrière. Et les Courlis corlieux, Parulines à gorge orangée, Orioles des vergers, Pirangas écarlates et Passerins indigo ont choisi le bon moment pour enjoliver la ville de leurs chants et plumages, faisant éclore les possibilités de créer des liens entre les gens et la faune sauvage!
Pour de nombreux participants, comme Nicole L., la Fête était l’occasion d’essayer quelque chose de nouveau :
« Je n’avais jamais observé les oiseaux. J’ai vu une publicité dans le métro de Toronto et, comme j’aime la nature, j’ai pensé répondre à l’appel. Je me suis rendue sur le site Web pour obtenir de plus amples renseignements. Les genres d’activités annoncées m’ont incitée à en essayer quelques unes. La première à laquelle j’ai participé était le dîner avec les oiseaux à Queen’s Park. J’ai vu mon premier Passerin indigo, j’ai adoré! Puis je n’ai pas pu résister à la Canoeing Birding Edition (observation d’oiseaux en canot), car j’adore faire du canot. Selon moi, l’observation d’oiseaux est quelque chose qui vous fait penser, ça… rend heureux. Je suis contente d’avoir vu la publicité dans le métro. »


Même des observateurs plus aguerris, comme Joanne Brathwaite, ont vu leur ville sous un nouveau jour :
« J’étais pour faire mon premier voyage à la pointe Pelée, mais un contretemps m’a retenue à Toronto. Je suis tellement contente d’avoir participé à des activités variées et signifiantes à l’occasion de la Fête des oiseaux de Toronto! J’ai marché avec des membres du Feminist Bird Club (club d’ornithologues féministes) au festival du printemps du parc Tommy Thompson, observé ma première Marouette de Caroline dans la baie Ashbridges avec le Toronto Ornithological Club (club d’ornithologie de Toronto) et amené des amis néophytes à la marche d’observation du parc Earl Bales. Ils ont découvert la communauté aviaire présente dans ce parc qu’ils connaissaient pourtant très bien. »


Photo : Andrés Jiménez

Finalement, Joanne gardera des souvenirs impérissables de sa participation à la Fête :
« La soirée d’observation de Martinets ramoneurs a peut-être été l’événement le plus marquant pour moi, confie t elle. La foule d’observateurs au parc Moss était émerveillée de voir les martinets virevolter dans les airs et s’engouffrer dans la cheminée! J’ai adoré le fait qu’il n’était pas nécessaire d’être expert ni d’avoir des jumelles pour voir toute l’action! C’était merveilleux de voir tant de monde avec de petits enfants tout excités de voir les oiseaux lors du Colonel Sam Smith Spring Festival (festival de printemps colonel Sam Smith). L’édition 2019 de la Fête des oiseaux de Toronto était extraordinaire. Je compte bien y participer de nombreuses autres années encore. »


Photo : Andrés Jiménez

Ces répercussions positives n’auraient pas été possibles sans les efforts déployés par les partenaires membres du comité directeur : l’Office de protection de la nature de Toronto et de la région; la division des parcs, des forêts et des loisirs de la Ville de Toronto; les programmes des milieux naturels et communautaires de la Ville; le Toronto Ornithological Club; le zoo de Toronto, le High Park Nature Center; le Musée royal de l’Ontario; le Fatal Light Awareness Program (programme de sensibilisation au risque mortel de l’exposition à l’éclairage); et l’arboretum Humber.
Nous voulons également remercier les organisateurs de la Fête, dont les contributions ont touché une foule de gens : les responsables du parc Downsview, les Friends of Allan Gardens, la West Willowdale Neighbourhood Association, l’arboretum Humber, le Rexdale STEM Club, le Thorncliffe Park Women’s Committee, le Feminist Bird Club, Wild Birds Unlimited, Toronto Island SUP (Stand Up Paddleboarding), Canoe Toronto et le théâtre Shadowland.
Soulignons aussi le soutien généreux que nous avons reçu de la Fondation TD des amis de l’environnement, de la Fondation W. Garfield Weston, d’Acart et de Pattison Outdoor Advertising. Leur appui a été essentiel; il a permis aux Torontois d’entrer en relation avec le monde naturel à l’occasion de l’édition 2019 de la Fête des oiseaux de Toronto.
Nous espérons vous voir à la Fête l’an prochain! Pour vous engager comme sympathisant, partenaire ou organisateur, prenez contact avec Andrés Jiménez.


La foule observe les Martinets ramoneurs au parc Moss Photo: Andrés Jiménez
Share via
Copy link
Powered by Social Snap