Sélectionner une page

Par Doug Tozer, Ph. D. (directeur – Oiseaux aquatiques et milieux humides) et Kathy Jones (responsable des bénévoles, programmes de l’Ontario), Études d’Oiseaux Canada
Voici quelques chiffres frappants : 1764 citoyens scientifiques ont participé à la surveillance des oiseaux de marais et/ou des amphibiens à un moment ou un autre au cours des 25 ans du Programme de surveillance des marais des Grands Lacs (PSMGL). Le programme a pris naissance en Ontario en 1994 puis a été étendu aux États-Unis l’année suivante. Il n’a cessé de croître ensuite jusqu’à ce qu’il devienne un label de qualité de l’information sur la faune des milieux humides dans la région des Grands Lacs. Nous sommes émerveillés qu’un si grand nombre de personnes aient consacré autant de temps à faire du programme une réussite, et nous leur sommes extrêmement reconnaissants.
Les citoyens scientifiques qui ont participé au PSMGL ont consacré 152 748 heures (l’équivalent de 6365 jours ou de 17,4 ans) à la collecte et à la saisie de leurs données, ce qui correspond à environ trois millions de dollars en dons de temps! Ce faisant, ils ont réalisé 93 658 dénombrements ponctuels (points d’écoute) d’oiseaux de marais et d’amphibiens, et près de 25 000 évaluations d’habitats. Tout ce travail a permis d’enregistrer le remarquable total de 446 898 mentions d’occurrence d’oiseaux et d’amphibiens appartenant à plus de 300 espèces.


Petit Blongios Photo : Gilles Bisson

Ces contributions ont fait progresser considérablement la conservation des milieux humides. Chaque année, nous répondons à des douzaines de demandes de données provenant d’organismes partenaires qui utilisent celles-ci à de nombreuses fins : évaluations de la biodiversité, remise en état et protection de milieux humides, recherche sur les effets des changements climatiques, évaluations environnementales préalables à des travaux d’aménagement, apprentissages éducationnels et expérientiels, planification de mesures de protection et de rétablissement d’espèces en péril et cartographie de leurs aires de répartition. De plus, des membres du personnel d’Études d’Oiseaux Canada utilisent les données pour faire rapport sur la situation des communautés d’oiseaux de marais et d’amphibiens, évaluer les effectifs d’espèces en péril et élaborer des outils scientifiques pour la Great Lakes Restoration Initiative (États-Unis) et le Plan conjoint des habitats de l’Est en Ontario, qui sont peut-être les entités les plus influentes assurant la remise en état, la protection et la conservation concrètes des milieux humides dans l’ensemble de la région des Grands Lacs. Dans un billet précédent, nous avons présenté les résultats du programme, les produits scientifiques qui en découlent et les auditoires auxquels nous les destinons.
Chacun de ces résultats et produits bénéficie aux milieux humides, à la faune qu’ils accueillent et aux êtres humains. Joignez-vous à nous pour remercier chaleureusement tous les citoyens scientifiques qui participent et ont participé au Programme de surveillance des marais des Grands Lacs. Ces personnes en ont fait, et en font encore, beaucoup pour la préservation des oiseaux de marais, des amphibiens et des milieux humides.
Pour connaître les plus récentes tendances démographiques des oiseaux de marais et des amphibiens, les réalisations du programme et d’autres actualités connexes, lisez l’édition 2019 du Bulletin du Programme de surveillance des marais des Grands Lacs. Et pour obtenir de plus amples renseignements sur le programme, dont des rapports et des articles, cliquez ici.
Études d’Oiseaux Canada exprime sa gratitude envers les entités suivantes pour leur soutien récent ou de longue date envers le PSMGL : Environnement et Changement climatique Canada, l’Environmental Protection Agency des États-Unis, Canards Illimités Canada, le Plan conjoint des habitats de l’Est, le gouvernement de l’Ontario, la Great Lakes Restoration Initiative, la John and Pat McCutcheon Charitable Foundation, la Kenneth M. Molson Foundation, la Fondation TD des amis de l’environnement, le Fish and Wildlife Service des États-Unis et Habitat faunique Canada. Nous avons également bénéficié dans le passé de l’appui de la Brant Waterways Foundation, de la Commission des Grands Lacs, du Great Lakes Protection Fund, du Fonds de durabilité des Grands Lacs, de Great Lakes United, de la National Audubon Society, de la Fondation Trillium de l’Ontario et du Fonds pour les habitats humides de l’Ontario.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap