Sélectionner une page

Par Kris Cu

Le Martinet ramoneur n’est pas le seul de son genre présent au Canada; nous accueillons aussi le Martinet sombre. Ce dernier est un oiseau énigmatique au plumage presque entièrement noir avec quelques motifs pâles ressemblant à des écailles sur le ventre et le front. Il possède de longues ailes en forme de croissant et est le plus gros martinet de l’Amérique du Nord et le seul à avoir une queue fourchue.

Les Martinets sombres migrent depuis le bassin de l’Amazone jusqu’à leurs sites de reproduction, où les femelles pondent chacune un seul oeuf par année. Cachés le long de falaises accidentées et derrière le rideau de chutes d’eau, ils créent de petits nids en forme de coupe faits de boue et de mousse. Leur aire de nidification au Canada est située en Colombie-Britannique et en Alberta.

Les Martinets sombres font partie d’un groupe d’oiseaux appelés insectivores aériens qui se nourrissent exclusivement d’insectes en vol, dont des fourmis ailées, des termites, des guêpes, des mouches et des coléoptères. Leurs manœuvres acrobatiques et leur large bec les aident à attraper leurs proies.

Bien que le Canada accueille environ 80% de la population mondiale pendant la saison de reproduction, on sait peu de choses sur cette espèce. Cela est dû au fait que les sites de nidification sont difficiles à atteindre et à étudier. Ce martinet est actuellement inscrit sur la liste des espèces en voie de disparition de la Loi sur les espèces en péril du Canada. Des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux connaître le Martinet sombre et les menaces auxquelles il est confronté.

Martinet sombre Photo :  Roger M. Beardmore
Share via
Copy link
Powered by Social Snap