Sélectionner une page

Chardonneret jaune Photo : ksblack99

Cet été, des gens ont communiqué avec des membres du personnel d’Études d’Oiseaux Canada pour poser des questions et exprimer des préoccupations et des idées concernant des moyens d’aider les oiseaux. Cela fait toujours plaisir de voir que des gens sont soucieux d’agir concrètement en faveur des oiseaux!
Si vous lisez cet article, il est probable que vous comptiez parmi ces personnes. Nous avons produit pour vous – ainsi que vos amis et membres de votre famille qui pensent comme vous – une liste de suggestions et de ressources pour aider les oiseaux en cette période de l’année.

  1. Observer les oiseaux

Participer bénévolement à un programme de science citoyenne est une très bonne façon d’aider les oiseaux tout en les connaissant mieux et en profitant du grand air.
Voici quelques programmes auxquels vous pouvez participer dès maintenant :
L’Inventaire canadien des plongeons huards. Vous pouvez surveiller les plongeons à n’importe quel lac que vous visitez tout au long de l’été. L’Inventaire se déroule de juin à août, mais si vous aimeriez faire des observations cet été, vous pouvez encore communiquer vos données. Pour savoir comment faire, envoyez un courriel à Kathy Jones.
Le Suivi du Martinet. S’il y a un ou des dortoirs de Martinets ramoneurs dans votre localité ou région, vous pouvez aider à dénombrer leur population en y assurant une surveillance. Pour en savoir plus, communiquez avec notre bureau de l’Ontario ou des Maritimes.
eBird Canada. eBird compte parmi les plus importants programmes de science citoyenne du monde. Vous pouvez observer les oiseaux quand et où vous en avez envie puis envoyer vos listes d’observation. Vous alimenterez une base de données mondiale qui sert à la recherche scientifique et contribue à orienter des décisions en matière de conservation.

  1. Jardiner pour les oiseaux

Les végétaux indigènes fournissent gîte et couvert à des oiseaux. Les chênes, les cerisiers, les pruniers et les saules attirent des chenilles que des oiseaux adultes recherchent pour nourrir leurs petits. La verge d’or, les asters et le tournesol produisent des graines dont se nourrissent des oiseaux. Si la pépinière de votre localité ne vend pas de végétaux indigènes, suggérez aux responsables d’y penser pour l’an prochain.
Un jardin quelque peu négligé est bénéfique pour les oiseaux. Laissez des fleurs monter en graines. Et, pour fournir des abris aux oiseaux, laissez un amas de broussailles dans un coin et, si vous pouvez le faire sans danger, laissez des arbres morts sur pied.
Vérifiez soigneusement s’il n’y a pas de nids avant d’émonder et de tailler des arbustes, des arbres et des haies.

  1. Garder les oiseaux en santé

Gardez le bain d’oiseaux plein par temps très chaud.
L’humidité est propice aux moisissures. Faites de votre mieux pour garder vos graines pour oiseaux au sec si vous approvisionnez une ou des mangeoires en été. Il existe des variétés de suif qui ne fondent pas. Présentez le suif dans un endroit ombragé et retirez-le lorsqu’il fait une chaleur extrême.
Il faut nettoyer les mangeoires et les bains d’oiseaux au moins toutes les deux semaines avec une solution d’une partie d’eau de Javel pour neuf parties d’eau. Si vous voyez des oiseaux de mangeoire malades ou que des signes de maladie sont rapportés dans votre région, enlevez vos mangeoires pour les réinstaller seulement à l’hiver.

  1. Garder les oiseaux en sécurité

Les chats en liberté à l’extérieur constituent une des principales causes de mortalité chez les oiseaux. Les promenades avec un harnais et les «chatios» (enclos extérieurs en grillage annexés à une habitation) permettent aux chats de profiter du grand air sous la supervision d’une personne, ce qui est plus sécuritaire tant pour ceux-ci que pour les oiseaux. Une autre option sans danger consiste à fournir aux chats des jouets pour qu’ils puissent «chasser» à l’intérieur.
C’est le moment de l’année idéal – avant le pic de la migration d’automne – pour prévenir les collisions d’oiseaux avec des fenêtres. Voyez comment rendre les fenêtres et autres surfaces en verre (les garde-corps de terrasses par exemple) sans danger pour les oiseaux.
Utilisez des jumelles ou des téléobjectifs pour voir les oiseaux de près sans les déranger. Si vous pratiquez la navigation de plaisance, gardez votre bateau à bonne distance des oiseaux aquatiques. Faites de même avec les bandes d’oiseaux de rivage qui se reposent pendant les migrations et gardez votre chien en laisse à la plage.
Merci de tout ce que vous faites pour aider les oiseaux, non seulement en été mais toute l’année!

Copy link
Powered by Social Snap