Sélectionner une page

Par Kerrie Wilcox, coordonnatrice pour le Canada du Grand dénombrement des oiseaux de février et du Projet FeederWatch, Oiseaux Canada

Les participants au Grand dénombrement des oiseaux de février (GDOF) de 2022, qui s’est déroulé du 18 au 21 février, ont produit un instantané exceptionnel des populations d’oiseaux à l’échelle mondiale. Merci à tous les amateurs d’oiseaux qui ont participé et partagé leurs observations par le biais de l’application mobile Merlin Bird ID ou d’eBird!

Participation dans le monde*

Nombre d’espèces signalées: 7099
Nombre de listes d’observation reçues: 359 479
Nombre de pays participants: 192

*Les nombres peuvent changer à mesure que des listes d’observation finales sont ajoutées par le biais d’eBird. 

Participation au Canada

Malgré le froid glacial et les vents violents dans de nombreuses régions, le Canada était bien représenté! Au moment où nous écrivions ces lignes, les participants canadiens avaient soumis 33 797 listes d’observation dans eBird et 23 000 avec l’application mobile Merlin Bird ID, lesquelles se rapportaient à 256 espèces au total! Pour voir le nombre de listes d’observation et d’espèces dans votre province ou territoire, cliquez sur l’option de menu Explorer dans le menu du haut de la page d’eBird.

Points saillants

Les Canadiens ont observé beaucoup d’espèces «irruptives» cette année en raison de la faible récolte de cônes et de graines dans les forêts boréales du pays. Dans de telles conditions, les espèces irruptives (comme le Tarin des pins, le Sizerin flammé, le Roselin pourpré, la Sittelle à poitrine rousse et le Gros-bec errant) se déplacent vers le sud pour trouver leur pitance.

  • Save
 Tarin des pins Photo: Julie Blondeau, Sainte-Anne-des-Plaines, QC/GBBC 2022/Macaulay Library

Colombie-Britannique

En Colombie-Britannique, on a observé une bande de 10000 Corneilles d’Amérique qui se dirigeaient vers un dortoir au crépuscule dans le Grand Vancouver. En hiver, les corneilles quittent habituellement leur territoire en fin d’après-midi et se rassemblent avant de converger vers le dortoir en survolant une vaste étendue. Parmi les migrateurs précoces observés pendant le GDOF, on note un Moucherolle à ventre roux dans la région du nord de l’Okanagan et une Hirondelle à face blanche dans la baie de Salmon Arm (deux espèces rares pour février). Une Alouette des champs, dont la petite population est en déclin, a été vue près de Victoria; c’est une espèce rare au Canada.

Alberta

Les Albertains ont enregistré la présence de nombreux Sizerins flammés irruptifs cette année. Une bande d’au moins 650 individus a été observée près de Calgary. En période de pénurie de cônes et de graines de conifères dans les forêts boréales, ces oiseaux descendent vers le sud pour trouver à s’alimenter. Parmi les autres points saillants, on compte un Faucon gerfaut ainsi qu’un rare Canard d’Amérique qui a hiverné au lac Henderson. À ce moment de l’année, le canard aurait dû se trouver dans le centre des États-Unis, en Amérique du Sud ou dans l’ouest des Caraïbes.

Saskatchewan

Près de Saskatoon, on a signalé la présence de grandes bandes de Jaseurs boréaux, dont une comptait 3000 individus. De nombreux Sizerins flammés en déplacement irruptif ont été rapportés à Prince Albert, ainsi que des bandes de Gros-becs errants et de Durbecs des sapins à Melfort.

Manitoba

De grandes bandes de Sizerins flammés ont également été signalées au Manitoba, la plus nombreuse comptant 500 individus dans l’est de la province. Le GDOF continue de révéler l’expansion de l’aire de la Tourterelle turque en terre manitobaine : un compte élevé de 21 individus a été enregistré à Portage la Prairie. Une autre mention notable est celle d’un Cardinal rouge à Winnipeg, loin au nord de son aire de répartition habituelle. Cette espèce étend sa présence vers le nord du Canada, probablement en raison du réchauffement des hivers. Dix Harfangs des neiges ont été signalés à Steinbach.

Ontario

Les participants au GDOF en Ontario ont soumis près de 13000 listes d’observation. Comme les années antérieures, ils ont rapporté en grand nombre des oiseaux aquatiques hivernants, dont des bandes de 3500 Hareldes kakawi à Lambton, 3000 Garrots à oeil d’or à Essex et 2500 Cygnes siffleurs à Chatham-Kent. Certaines observations étaient notables: un groupe de six Sturnelles des prés et de cinq Pluviers kildirs en migration précoce respectivement à Chatham-Kent et à Lambton. Un étonnant Bruant à couronne dorée a été vu à Scarborough. Cet oiseau aurait dû se trouver dans le sud de la Colombie-Britannique ou dans l’ouest des États-Unis à ce moment de l’année.

Québec

Une méga-rareté a été signalée au Québec, un Pinson du Nord. Ce magnifique oiseau est originaire de Scandinavie et de Russie. Et, étonnamment, une espèce de l’Ouest, une Grive à collier, a été détectée à Portneuf. Cette dernière espèce fréquente généralement la Colombie-Britannique et les États-Unis le long de la côte ouest. Une grande bande de 2500 Eiders à duvet a été signalée à Pointe-Saint-Pierre (Gaspésie).

Nouvelle-Écosse

Les points saillants à souligner pour les Maritimes comprennent une Paruline à gorge jaune qui a passé l’hiver dans la province. Cette espèce hiverne habituellement dans le sud de la Floride, à Cuba, aux Bahamas et en Amérique centrale. Enfin, un Grimpereau brun, espèce rare en cette saison, a été vu à Lunenburg.

Nouveau-Brunswick

Dans cette province, on a signalé la présence de 1300 Goélands argentés près de l’île White Head et d’un Bruant de Lincoln, espèce rare en hiver, au même endroit.

Île-du-Prince-Édouard

Les habitants de la province ont observé plus de Merles d’Amérique cette année que d’habitude, dont une bande de 30 individus près de Queens. Beaucoup de merles vont passer l’hiver plus au sud, mais certains restent dans l’île. Certains autres peuvent migrer sur de courtes distances, ce qui peut être attribuable à des hivers plus chauds. Vingt-cinq ans d’observations effectuées dans le cadre du GDOF permettront de faire la lumière sur l’évolution des populations hivernales du Merle d’Amérique au Canada.

Terre-Neuve-et-Labrador

Le Fuligule morillon est un visiteur rare, mais régulier, en hiver le long de la côte est. On a observé une bande de 18 individus sur la presqu’île Avalon. Une Paruline tigrée a été vue à St. John’s (alors qu’elle devrait passer l’hiver dans les Antilles).

Le Nord

Les participants du Yukon ont soumis 62 listes d’observation. Lesquelles comprenaient des mentions intéressantes, comme un Pic à dos rayé au lac Marsh et une Nyctale de Tengmalm à Whitehorse. Un groupe de 25 Lagopèdes des saules a été repéré à Fort Smith, dans les Territoires du Nord-Ouest, et un Harfang des neiges à Cambridge Bay, au Nunavut.

  • Save
Sizerin flammé Photo: Aaron Roberge, Calgary, AB/GBBC 2022/Macaulay Library

Comptez toute l’année avec eBird Canada!

Continuez d’observer et de signaler les oiseaux! Il vous suffit d’aller directement au site d’eBird Canada pour soumettre vos listes d’observation en utilisant les mêmes nom d’utilisateur et mot de passe qu’avec le GDOF. Et la marche à suivre pour la saisie des données est la même. Vous pouvez verser des données d’observation dans eBird où que vous soyez dans le monde et en tout temps de l’année.

À l’an prochain!

La prochaine édition du GDOF aura lieu du 17 au 20 février 2023.

Nous remercions notre commanditaire, Wild Birds Unlimited, qui contribue à rendre le GDOF possible.

  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap