Sélectionner une page

Par Ian Fife (coordonnateur – Programme des oiseaux forestiers en péril du sud de l’Ontario) et Liz Purves (gestionnaire des programmes en Ontario), Études d’Oiseaux Canada


Illustration par Alexandre Nicole

Les responsables du programme de subventions au titre de la Neotropical Migratory Birds Convention Act (NMBCA), administré par le Fish and Wildlife Service des États-Unis, ont annoncé récemment leur généreux soutien aux travaux que mène Études d’Oiseaux Canada en vue de la conservation de la Paruline azurée et de son habitat. Le programme de subventions au titre de la NMBCA se rapporte aux populations d’oiseaux migrateurs à l’échelle du continent et vise leur conservation tout au long de leur cycle biologique.
La quasi-totalité de la population canadienne de la Paruline azurée habite deux régions non protégées de l’Ontario: l’arche de Frontenac (environ 500 couples) et la forêt carolinienne (environ 80 couples). La perte et la fragmentation d’habitats et les pratiques d’exploitation forestière non durables comprenant l’élimination d’arbres et de la couverture forestière matures a entraîné une diminution de plus de 50% des effectifs. Toutefois, la situation pourrait s’améliorer si l’on apporte des modifications aux pratiques d’exploitation forestière.
Le financement approuvé au titre de la NMBCA nous permettra, dans le cadre du Programme des oiseaux forestiers en péril du sud de l’Ontario, d’assurer le suivi des populations de la Paruline azurée et de déterminer quelles caractéristiques de l’habitat sont importantes pour l’espèce. Nous pourrons ainsi établir des pratiques de gestion bénéfiques propres à chaque région visée dans le but de favoriser le rétablissement de l’espèce. La subvention accordée nous donne également l’occasion de travailler de concert avec des propriétaires fonciers et des partenaires et de leur fournir un appui en vue de cerner et de réduire les menaces qui pèsent sur la Paruline azurée et de permettre aux propriétaires d’atteindre leurs objectifs d’intendance visant à préserver l’habitat de cette espèce en voie de disparition.
Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Paruline azurée et d’autres espèces d’oiseaux forestiers en péril d’intérêt prioritaire, rendez-vous au site Web du Programme des oiseaux forestiers en péril du sud de l’Ontario ou lisez le plus récent rapport sommaire du programme.
Consultez régulièrement l’infolettre d’Études d’Oiseaux Canada pour recevoir les dernières nouvelles concernant le Programme des oiseaux forestiers en péril du sud de l’Ontario. Pour en savoir plus sur d’autres travaux soutenus financièrement par le programme de subventions au titre de la NMBCA dans les Amériques, rendez-vous au site Web du Fish and Wildlife Service des États-Unis. D’autres entités soutiennent le programme, dont le gouvernement du Canada.

Copy link
Powered by Social Snap