Sélectionner une page

Par Amanda Bichel, coordonnatrice – Zones importantes pour la conservation des oiseaux et de la biodiversité en Ontario, Oiseaux Canada

 

Il se passe quelque chose en coulisse dans l’équipe Science et conservation des paysages à Oiseaux Canada. C’est ce que nous appelons la «passerelle» entre les ZICO et les ZCB. Un passage prometteur pour l’avenir de la conservation des oiseaux et des autres espèces sauvages au Canada.

A Birds Canada staff working on his computer at home
  • Save
Dean Evans au travail. Photo : Dean Evans

Les zones importantes pour la conservation des oiseaux et de la biodiversité (ZICO)

Vous connaissez peut-être déjà la notion de ZICO (zones importantes pour la conservation des oiseaux et de la biodiversité). Au Canada, certains sites sont désignés ZICO parce qu’ils accueillent d’impressionnantes congrégations d’oiseaux et/ou d’autres animaux en danger de disparition. Il existe des ZICO depuis les années 1980 et, ici, beaucoup de travail a été accompli en ce qui concerne les ZICO, entre autres des mesures de planification de la conservation et d’intendance sur le terrain par le biais du réseau de gardiens de ZICO, la surveillance des oiseaux et, depuis un certain temps, les bioblitz.

A Northern Gannet nesting colony at an Important Bird Area
  • Save
Fous de Bassan Photo : Ellen Jakubowski

Les zones clés pour la biodiversité (ZCB)

En 2016, l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a annoncé l’instauration d’un programme qui fédérera pour la première fois toutes les initiatives se rapportant à la biodiversité. En collaboration avec BirdLife International et 11 organismes partenaires, elle a introduit la notion de zones clés pour la biodiversité (ZCB) en misant sur la réussite de longue date des ZICO et d’autres réseaux semblables. Jusqu’à 75% des ZCB du monde étaient déjà des ZICO. Un groupe d’organismes – la Coalition KBA canadienne – travaille en collaboration pour désigner des ZCB au Canada.

Le passage entre les ZICO et les ZCB

Nous avons fait un examen attentif dans le but de déterminer lesquelles de nos ZICO pourraient devenir des ZCB, de jeter une sorte de pont nous aidant à opérer une transition entre les deux réseaux. Comment avons-nous fait? Comme le Canada était un des premiers pays à mener cette opération, nous avons dû tracer notre propre voie. Nous avons tablé sur notre équipe expérimentée, en particulier notre gourou des données, Dean Evans. Nous avons d’abord compilé les données qui avaient été récoltées dans les ZICO et versées dans la base centrale d’Oiseaux Canada, NatureCounts. Il y avait ÉNORMÉMENT de données, soit plus de 17 millions d’enregistrements. Nous avons également mis à jour les estimations des effectifs des espèces d’oiseaux dans l’ensemble du Canada en utilisant l’information produite par BirdLife International, Partenaires d’envol et le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Ensuite, nous avons examiné nos données en fonction des critères nouveaux et mis à jour pour les ZCB afin de déterminer quelles ZICO actuelles, et l’avifaune qu’elles accueillent, pourraient répondre à ces critères.

Volunteer Citizen Scientists counting birds at an Important Bird Area.
  • Save
Photo : Amanda Bichel

Les résultats

Nous avons examiné les données d’observation d’oiseaux provenant des 582 ZICO du Canada et les estimations des effectifs de près de 600 espèces. Près de 50 000 enregistrements de données respectaient les critères, si bien que 482 ZICO pourraient devenir des ZCB, sous réserve d’un examen plus approfondi. De ces 482 sites, 268 sont considérés d’importance mondiale et 214 d’importance nationale.

Quelles pourraient être les implications sur le plan de la conservation?

Naturellement, Oiseaux Canada a abordé le dossier des ZCB du point de vue de l’avifaune. La Wildlife Conservation Society of Canada, pour sa part, s’emploie à déterminer quels sites pourraient devenir des ZCB par rapport aux autres espèces de faune et de flore tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des ZICO existantes. La prise en compte d’autres organismes vivants enrichira nos connaissances sur la valeur écologique de chaque site tout en confirmant ce que nous savons déjà, à savoir que les ZICO sont bénéfiques non seulement pour les oiseaux mais pour l’ensemble des espèces animales et végétales qui y vivent. Cette transition vers les ZCB présente un énorme potentiel. Nous pouvons établir la liste des sites prioritaires au pays où concentrer nos efforts et surveiller les menaces et les espèces aux sites où c’est le plus nécessaire. Et, ce qui est plus important, nous pouvons atteindre – en vue de les mobiliser et de travailler de concert avec elles – un spectre plus large de personnes et d’organisations qui ont à coeur la préservation des espaces sauvages au Canada. Cette transition prendra du temps, mais elle est en cours, et nous vous tiendrons à jour. Restez à l’affût: très bientôt, une carte de récits interactive vous permettra d’en savoir davantage sur les ZCB!

Volunteer Citizen Scientists counting birds at an Important Bird Area.
  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap