Sélectionner une page

Vautours oricous Photo : Ron Ridout

La compétition Champions of the Flyway (Champions de la Voie migratoire; page en anglais) aura lieu dans seulement quelques jours, le 26 mars 2019! Chaque année, des équipes provenant de tous les coins du monde – et appuyées par des amoureux des oiseaux comme vous – se font concurrence dans le but de sensibiliser davantage les gens à une cause liée à la conservation et d’amasser le plus de fonds possible pour cette cause. Cette année, les responsables de la compétition souhaitent faire connaître un des plus grands problèmes de conservation aviaire du monde, et le Canada sera représenté pour la première fois, par une équipe d’Études d’Oiseaux Canada, les Canucks.
La cause
Les vautours d’Afrique se dirigent vers l’extinction plus rapidement que presque n’importe quel autre groupe d’animaux. Cinq espèces ont perdu plus de 90 % de leurs effectifs au cours des 30 dernières années. La cause principale du déclin est l’empoisonnement, suivi de l’électrocution, des collisions et du prélèvement d’individus à cause de leurs propriétés dans la médecine traditionnelle ou pour leur utilisation dans des pratiques culturelles. L’empoisonnement est une pratique familière et controversée dans beaucoup de nations, et l’emploi de produits dangereux pour les animaux fait actuellement l’objet d’une pétition au parlement canadien. Nous avons déjà perdu une espèce au Canada, à savoir le Condor de Californie, qui était répandu dans l’ensemble des Rocheuses jusque dans le sud de la Colombie Britannique et en Alberta jusqu’à ce que sa population soit entièrement décimée par l’empoisonnement et la chasse.
L’empoisonnement des vautours d’Afrique a deux causes. La première est le conflit entre les propriétaires de bétail et les prédateurs. On empoisonne les carcasses de bétail en guise de représailles envers les prédateurs, de sorte que des charognards comme les vautours – qui se mettent à table après les prédateurs – sont affectés. Par ailleurs, les braconniers imitent les éleveurs. Les vautours sont les vidangeurs de la nature; ils découvrent rapidement les carcasses d’animaux morts. Ils donnent des indices aux équipes de lutte contre le braconnage qui, en les voyant, peuvent mieux repérer les braconniers. Ces derniers réagissent en empoisonnant les carcasses pour tuer les sonneurs d’alerte que sont les vautours. En effet, une seule carcasse empoisonnée peut tuer 500 vautours, ce qui explique le déclin considérable des populations.
Les vautours ne sont pas les seuls touchés par l’empoisonnement dans la vallée du Grand Rift et les savanes en Afrique. Les lions, les oiseaux migrateurs et d’autres animaux en sont également victimes, ce qui entraîne des répercussions majeures pour les écosystèmes et le bien-être des humains.
Tous les fonds recueillis par les Champions de la Voie migratoire permettront d’intensifier une initiative communautaire de conservation et de réaction rapide éprouvée dans un des derniers bastions des vautours, l’écosystème du parc Masai Mara-Serengeti. Seulement le mois dernier, l’équipe a empêché jusqu’à une centaine de vautours au total de s’approcher d’une carcasse d’hyène empoisonnée. Nature Kenya, partenaire de BirdLife International, dirige les operations.


Vautour de Ruppell Photo : Ron Ridout

Vous pouvez aider
Nous vous invitons vivement à donner votre appui à cette campagne de financement novatrice centrée sur une compétition d’observation d’oiseaux à Eilat, un paradis des migrations, sous les auspices de la Society for Protection of Nature in Israel (société de protection de la nature d’Israël), partenaire de BirdLife International. Suivez #GoVultures, #COTF19 et #FlywayChampions sur les réseaux sociaux et faites un don à l’équipe des Canucks d’Études d’Oiseaux Canada (#TeamCanucks).
Vous pouvez nous aider à atteindre, voire dépasser, notre ambitieux objectif de 15 000 $!
Au nom des vautours, merci!
Nous remercions chaleureusement Vortex Canada, Eagle-Eye Tours et Canadian Raptor Conservancy. Sans leur appui, nous ne pourrions pas participer à la compétition. Nous sommes également reconnaissants envers toutes les personnes qui se sont si généreusement engagées à soutenir notre démarche jusqu’à présent.
Merci beaucoup à vous tous pour votre soutien. Nous avons hâte de vous informer sur notre participation par le biais des médias sociaux.
 
Cordialement,
Les Canucks (Pete Davidson, Stu Mackenzie, Jody Allair et Yousif Attia)

Share via
Copy link
Powered by Social Snap