Sélectionner une page

Pluvier siffleur Photo : Mark Peck

Quel oiseau de retour d’hivernage vous émerveille le plus chaque printemps? Les passionnés des Pluviers siffleurs célèbrent leur retour sur les plages et les côtes au Canada. Si vous êtes un fervent de ces oiseaux de rivage en voie de disparition, c’est le bon temps de devenir bénévole pour la saison de nidification 2019.
« Les Pluviers siffleurs qui passent l’été en Ontario hivernent en Floride et dans les États voisins, explique Andrea Gress, coordonnatrice du programme de conservation de l’espèce dans cette province pour Études d’Oiseaux Canada. Cet hiver, huit des adultes de l’Ontario – soit la moitié de la population nicheuse enregistrée ici en 2018 – ont été observés là-bas. La présence de six jeunes ayant pris leur envol l’été dernier y a aussi été confirmée! Ces oiseaux sont habituellement vus dans des parcs nationaux et d’État chez nos voisins du Sud, ce qui montre l’importance de la conservation de l’habitat. Nous nous attendons à des taux de retour élevés ce printemps, car le succès de la reproduction était notable l’an dernier. »
Les pluviers qui nichent dans la région atlantique du Canada reviennent également. On a observé le premier individu de la saison en Nouvelle-Écosse le 4 avril.
 
Participez au programme en Ontario, au Nouveau-Brunswick ou en Nouvelle-Écosse
Les équipes de conservation du Pluvier siffleur se préparent en vue de la saison de nidification 2019. Nous avons besoin de bénévoles sur des plages en Ontario de mai à août. Le travail consiste à surveiller les pluviers, à recueillir des données et à inciter les promeneurs à faire bon voisinage sur les plages avec ces oiseaux fascinants. Est-ce que cela vous semble intéressant? Nous vous invitons à prendre connaissance de la description des fonctions des bénévoles pour en savoir plus.
Dans la région atlantique, nous avons assisté au départ de la coordonnatrice du programme, Sue Abbott, qui réoriente sa carrière après 13 ans de loyaux services à Études d’Oiseaux Canada. Sue a accompli un excellent travail de coordination des efforts de préservation du Pluvier siffleur; elle va nous manquer grandement. Nous vous invitons à vous joindre à nous pour lui souhaiter bonne chance et accueillir sa remplaçante, Laura Bartlett. Vous aimeriez participer bénévolement au programme de conservation du Pluvier siffleur au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse? Rendez-vous à la page Web du programme et lisez l’infolettre de 2018 pour obtenir de plus amples renseignements. Ensuite, envoyez un courriel à Laura à lbartlett@oiseauxcanada.org.
 


Bénévole Jocelyne LeBlanc sur la plage Pomquet
en Nouvelle-Écosse Photo : Jocelyne LeBlanc

Merci d’avoir aidé les Pluviers siffleurs en 2018!
Grâce au soutien de ses sympathisants, Études d’Oiseaux Canada s’emploie avec ses partenaires, ses bénévoles, des propriétaires fonciers et les personnes qui fréquentent les plages à préserver le Pluvier siffleur, espèce en voie de disparition, en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle Écosse. Merci à tous pour l’importante part que vous prenez dans le rétablissement de l’espèce. Des couples et leurs petits ont éprouvé des difficultés en 2018, mais grâce à vous, bon nombre d’entre eux ont survécu à la saison de nidification. Consultez le rapport sommaire de la saison 2018 pour en savoir plus.
 
Une jeune bénévole qui se démarque
C’est avec grand plaisir que nous avons vu une de nos bénévoles faire la manchette dans les médias (article en anglais)! L’été dernier, Islay Graham a travaillé bénévolement pour l’organisme Plover Lovers, un de nos partenaires pour la conservation du Pluvier siffleur, sur la plage Sauble, en Ontario. En plus de faire de la surveillance, Islay a recueilli des données dans le cadre d’un projet de recherche qui lui a valu la médaille d’or à une expo-sciences dans sa région. Nous lui offrons toutes nos félicitations et lui souhaitons bonne chance à l’Expo-sciences pancanadienne en mai! Son travail, et celui de tous les bénévoles du programme de conservation du Pluvier siffleur, contribuent à protéger et à faire mieux connaître cette remarquable espèce en péril.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap