Sélectionner une page

Par Laura McFarlane Tranquilla, Ph. D., directrice des programmes dans la région de l’Atlantique, Oiseaux Canada

La société Cabot Cape Breton a rouvert le débat opposant l’aménagement d’un nouveau terrain de golf à la protection de la biodiversité en Nouvelle-Écosse. Une première proposition a été faite en 2018 en vue de l’aménagement d’un terrain de golf dans le parc provincial West Mabou Beach, et a été présentée de nouveau en octobre 2022 par The Cabot Group, qui exploite déjà les domaines golfiques Cabot Links et Cabot Cliffs. 

Les parcs provinciaux jouent un rôle essentiel dans la conservation de la biodiversité au Canada. Le parc provincial West Mabou Beach est important sur le plan écologique et abrite de nombreuses espèces rares, dont les suivantes: Pluvier siffleur, Hirondelle de rivage, Hirondelle rustique, Moucherolle à côtés olive, et Paruline du Canada.

Pluvier siffleur Photo: Kitana Chesley

Le parc provincial West Mabou Beach a été désigné en raison de l’existence de son important réseau de plages et de dunes, de ses plantes rares et de ses vues panoramiques exceptionnelles. Oiseaux Canada est d’accord avec les biologistes provinciaux pour affirmer qu’il s’agit d’un écosystème prioritaire pour la conservation de la nature et qu’un terrain de golf n’a pas sa place ici.

Prenons, par exemple, le cas du Pluvier siffleur, une espèce en voie de disparition inscrite sur les listes provinciale et fédérale des espèces en péril. La perte et la dégradation de l’habitat de plage dues aux activités récréatives et au développement côtier sont les principales causes de la mise en danger du Pluvier siffleur. Les données d’Oiseaux Canada montrent que le parc provincial West Mabou Beach est un habitat essentiel pour cette espèce. Des pluviers ont niché à cet endroit pendant 13 des 16 dernières années, et le site a récemment accueilli jusqu’à trois couples nicheurs au cours d’une seule saison de reproduction. Cet endroit est l’un des très rares parcs provinciaux de la Nouvelle-Écosse où les pluviers se reproduisent.

Le parc provincial West Mabou Beach est également un site de reproduction très productif pour le Pluvier siffleur, une espèce en voie de disparition. En ce qui concerne le nombre de poussins qu’ils produisent, les pluviers qui nichent à cet endroit sont connus pour dépasser l’objectif de productivité nécessaire au maintien d’une population stable.

Pluvier siffleur sur le nid Photo: Laura Bartlett

Les gouvernements provincial et fédéral promettent tous deux de protéger la nature. Un des objectifs fondamentaux de la loi sur les parcs provinciaux (Provincial Parks Act) de la Nouvelle-Écosse consiste à préserver les éléments uniques, rares, représentatifs ou autrement importants des milieux naturels et des ressources historiques de la province.

Lors d’une entrevue accordée à La Presse Canadienne le 31 octobre 2022, l’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada, affirmait que « la fête est terminée » pour les provinces qui autorisent des projets de développement dans l’habitat d’espèces en péril.

Le projet d’aménagement du terrain de golf est en contradiction directe avec ces intentions.

L’ajout d’une nouvelle infrastructure associée au développement commercial au parc provincial West Mabou Beach augmentera les pressions exercées sur les Pluviers siffleurs par les personnes qui pratiquent des activités récréatives et causera à ces oiseaux un préjudice irréparable. Oiseaux Canada a constaté que l’augmentation du nombre de personnes sur les plages entraîne une augmentation des intrusions dans les zones de nidification sensibles des pluviers, ce qui mène à l’abandon des nids et à la perte des oisillons de l’année. La modification des habitats naturels pour soutenir un développement commercial tel qu’un terrain de golf dégradera les habitats des plages, des dunes et des zones intertidales. Cela rendra le parc définitivement inadapté aux Pluviers siffleurs et à d’autres espèces sauvages sensibles.

Avec environ 43 couples, la population de Pluviers siffleurs de la Nouvelle-Écosse reste inférieure à l’objectif provincial de rétablissement établi à 60 couples. Le parc provincial West Mabou Beach est considéré comme un habitat essentiel à la survie et au rétablissement du Pluvier siffleur, une espèce en voie de disparition. L’arrêt et le renversement du déclin de la population dépendent d’une intendance attentive et de la possibilité de changer les choses, une plage à la fois. Chaque site de reproduction est une pièce du puzzle d’une importance capitale.

Joignez-vous à nous pour exprimer votre désapprobation à l’égard de ce projet d’aménagement hautement inopportun. Cliquez ici pour envoyer un message à l’honorable Tory Rushton, ministre des Ressources naturelles et des Énergies renouvelables de la Nouvelle-Écosse.

 

Poussin de pluvier siffleur Photo: Brenna Martell
Copy link
Powered by Social Snap