Sélectionner une page

Par James Casey, spécialiste de l’estuaire du Fraser, programme de la Colombie-Britannique, Oiseaux Canada

 

L’adaptation aux changements climatiques et l’atténuation de leurs effets, sont devenues des défis déterminants de notre époque. Cette adaptation est toujours présente dans les recommandations que je fais aux décideurs dans le cadre de mon travail de conservation de l’habitat des oiseaux dans la zone importante pour la conservation des oiseaux et de la biodiversité (ZICO) du delta du fleuve Fraser.

L’adaptation aux variations climatiques dans un environnement côtier tel que le delta du fleuve Fraser comprend deux éléments fondamentaux: premièrement, le maintien de la fonction écologique des zones humides côtières, et deuxièmement, la protection des zones sèches en tant que futurs habitats côtiers potentiels, compte tenu de l’élévation prévue du niveau de la mer. Ce sont des exemples de ce qu’on appelle les «solutions aux changements climatiques axées sur la nature», lesquelles portent essentiellement sur la façon dont nous gérons les flux d’eau. Si elles étaient adoptées, ces deux recommandations profiteraient à une gamme d’espèces d’oiseaux ainsi qu’à des animaux aquatiques comme le saumon. Le maintien de la résilience écologique exige que notre communauté établisse une relation positive pour la nature avec l’estuaire du fleuve Fraser.

  • Save
Un milieu humide côtier typique dans la ZICO du delta du Fraser (un Canard souchet dans le parc Serpentine Fen) Photo : Kris Cu

Actuellement, les gouvernements décident comment dépenser des centaines de millions de dollars de fonds destinés à l’adaptation au climat. Bien que la communauté des experts nous ait prévenus qu’il faut opérer un changement qui transformera notre relation avec la nature, ces fonds sont dépensés pour construire des murs afin de protéger notre mode de vie actuel. Alors que le niveau de la mer s’élève et que de plus en plus d’eau entre dans le fleuve Fraser, les collectivités construisent des digues de plus en plus hautes pour tenter de retenir l’eau. Comme toute stratégie qui tente de séparer l’humanité de la nature, cette approche est vouée à l’échec à long terme. Nous constatons déjà des problèmes: l’eau salée s’infiltre par les eaux souterraines et est poussée plus haut dans le fleuve par une marée qui ne cesse de monter.

Malheureusement, les oiseaux de rivage risquent d’être perdants dans cette lutte entre une mer montante et le désir humain de se tenir à l’écart de l’eau. Comme leur nom l’indique, les oiseaux de rivage ont besoin d’un rivage pour un grand nombre de leurs activités quotidiennes. Dans le delta du Fraser, les vastes vasières créées par le dépôt de sédiments du fleuve au cours des siècles sont des aires d’alimentation essentielles pour ces oiseaux qui migrent et hivernent. À mesure que des murs sont érigés autour de notre collectivité et que le fleuve est de plus en plus contraint, les vasières rétrécissent et, avec elles, l’habitat de toute une gamme d’oiseaux côtiers.

La solution consiste à laisser la place au fleuve et aux habitats créés par ses processus écologiques naturels. Des travaux dirigés par des organismes voués à la conservation, tels que la Watershed Watch Salmon Society, la Raincoast Conservation Foundation et Canards Illimités Canada, visent à restaurer l’habitat aquatique en reliant de nouveau le fleuve à ses cours d’eau et milieux humides qui s’en sont séparés. De même, d’autres travaux menés par West Coast Environmental Law et le Stewardship Centre For BC ont pour but de garder certaines parties des côtes intactes en mettant en oeuvre des options de rechange à la solution traditionnelle des digues. À Oiseaux Canada, nous avons fourni des données spécifiques aux oiseaux pour orienter ces travaux. Mais les projets individuels risquent d’être dépassés par les décisions du gouvernement de construire des digues toujours plus grandes et plus hautes.

Trois processus de haut niveau sont en cours pour l’élaboration de stratégies d’adaptation dans le delta. La Lower Fraser Flood Management Strategy (en anglais; stratégie de gestion des inondations dans le secteur inférieur du Fraser) est peut-être la plus avancée. Il s’agit principalement de gérer les risques d’inondation pour les collectivités. Actuellement, la stratégie ne tient pas compte de la création et du maintien de l’habitat.

  • Save
Une digue à Iona Beach Regional Park, Richmond (C.-B.) Photo : Kris Cu

La stratégie Metro Climate 2050 repose sur une approche différente qui est plus écologique. Cette approche tient compte de notre relation avec la nature. Les plans en cours d’élaboration examinent comment nos infrastructures bâties peuvent contribuer de manière positive à la fonction écologique de la région.

Le dernier processus, qui vient d’être lancé, est la Climate Preparedness and Adaption Strategy (en anglais; stratégie de préparation et d’adaptation aux effets des changements climatiques). Cette stratégie provinciale prévoit le maintien d’espèces et d’écosystèmes résilients, mais ne fait pas mention des oiseaux et des habitats spécifiques dont ils ont besoin. C’est ici que les oiseaux et les autres espèces sauvages du delta du Fraser ont besoin de votre soutien.

À Oiseaux Canada, nous continuerons à réaliser des analyses et des recherches sur la façon de préserver les habitats de la faune aviaire. Mais nous avons besoin que vous vous exprimiez dans le cadre des processus susmentionnés sur les raisons pour lesquelles les oiseaux doivent être pris en compte dans les stratégies d’adaptation aux changements climatiques. Étant donné l’ampleur des changements qui se produisent dans la ZICO du delta du fleuve Fraser, l’avenir de l’avifaune de la région n’est pas garanti. Si nous voulons continuer à profiter de leurs migrations spectaculaires et de leurs chants entraînants, nous devons parler au nom des oiseaux dès maintenant. Que vous exprimiez votre opinion par le biais d’un courriel, d’un appel téléphonique ou d’une lettre ouverte dans un média, chaque action contribue à garantir que nous laissons une place aux oiseaux dans nos stratégies d’adaptation. Pour commencer, vous pouvez joindre les organismes et entités correspondant aux liens indiqués ci-dessus.

  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap