Sélectionner une page

Pour diffusion immédiate

 

Oiseaux Canada et des partenaires lancent un important nouveau fonds pour la préservation des Martinets ramoneurs

[14 février 2022] (Port Rowan, Ontario). La population canadienne de Martinets ramoneurs a diminué de près de 90% depuis 1970. L’équipe d’Oiseaux Canada est heureuse d’annoncer le lancement du Fonds pour la restauration de cheminées utilisées par le Martinet ramoneur (Fonds pour le Martinet ramoneur), une nouvelle initiative majeure qui aidera à protéger des habitats importants pour le martinet, qui figure sur la liste des espèces menacées de la Loi sur les espèces en péril du Canada. Cette initiative bénéficie de l’appui financier du gouvernement du Canada agissant par l’entremise du ministère fédéral de l’Environnement et du Changement climatique, et de l’aide de partenaires engagés dans la conservation de la Saskatchewan à la Nouvelle-Écosse.

Le Martinet ramoneur est un petit oiseau au plumage grisâtre, au corps en forme de cigare et aux ailes en forme de croissant. Il se reproduit dans le centre et l’est de l’Amérique du Nord et passe presque tout le reste de l’année dans le nord-ouest de l’Amérique du Sud. Au Canada, ce migrateur de longues distances niche en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Québec, au Nouveau Brunswick et en Nouvelle-Écosse, où ses gazouillis sont toujours un son caractéristique de l’été dans le ciel de plusieurs villes et villages. Le nouveau fonds vise à perpétuer cette situation!

Comme son nom l’indique, le Martinet ramoneur niche et passe ses nuits dans des cheminées, mais il y a 400 ans, il dépendait des grands arbres creux des forêts anciennes. Ces arbres ayant disparu du paysage, l’espèce a pu survivre en se réfugiant dans des structures artificielles, comme des cheminées. Comme nous n’utilisons nos cheminées que pendant les mois les plus froids, celles-ci peuvent accueillir les martinets en toute sécurité au printemps et en été. Heureusement, ceux-ci sont de bons locataires et leurs minuscules nids ne présentent aucun risque d’incendie. En outre, comme ils se nourrissent d’insectes volants, ils nous fournissent un service de contrôle des insectes.

La diminution du nombre de cheminées accessibles est un facteur qui contribue au déclin des effectifs de ces oiseaux fascinants. «Lorsque des cheminées vieillissantes sont recouvertes au sommet, grillagées, doublées d’une paroi lisse à l’intérieur ou démolies, cela représente une perte d’habitat, ce qui constitue une menace pour la survie du Martinet ramoneur, a déclaré Véronique Connolly, coordonnatrice du Fonds pour le Martinet ramoneur. Le Fonds contribuera aux efforts de rétablissement en apportant un soutien financier à la restauration des cheminées et d’autres structures considérées comme importantes pour les martinets au Canada.»

Tout propriétaire d’une cheminée ou d’une autre structure que les Martinets ramoneurs utilisent pour nicher ou passer leurs nuits et qui a besoin d’être réparée peut demander une aide financière. Une tierce partie, tel qu’un organisme de conservation, peut également faire une demande au nom du propriétaire de la cheminée. Chaque demandeur doit égaler le montant d’aide qui lui est consenti par le programme.

Visitez le site Web du Fonds pour le Martinet ramoneur pour connaître les critères d’admissibilité et le processus de demande. La date limite pour la réception des demandes est le 21 avril 2022, et nous espérons pouvoir soutenir plus de 25 projets dans l’ensemble de l’aire de répartition canadienne de l’espèce. Le site Web contient également des liens vers des conseils sur l’accueil des martinets et des renseignements sur la façon de participer à des programmes de science citoyenne, tels que le Suivi du Martinet, qui aident à combler l’important manque d’information sur cette espèce.

###

Oiseaux Canada est le seul organisme national au pays qui est voué à la conservation de l’avifaune. Chaque jour, nos milliers de donateurs attentionnés, notre effectif de plus de 60 employés passionnés et nos bénévoles exceptionnels, plus de 70 000, agissent pour nous aider à mieux connaître, apprécier et protéger les oiseaux sauvages et leurs habitats. Ensemble, nous sommes la voix des oiseaux au Canada.

Personne-ressource pour les médias

Véronique Connolly, coordonnatrice, Fonds pour la restauration de cheminées utilisées par le Martinet ramoneur, Oiseaux Canada (oiseauxcanada.org)

Courriel: vconnolly @ oiseauxcanada.org

Martinet ramoneur Photo : Brandon Holden
Chimney Swifts above a chimney
Martinet ramoneur Photo : Erin Brethauer
Martinet ramoneur Photo : Ron D’Entremont
Martinet ramoneur Photo : Ron D’Entremont
Copy link
Powered by Social Snap