Sélectionner une page

Par Doug Tozer, Ph. D., directeur – Oiseaux aquatiques et milieux humides, Oiseaux Canada

Le Programme de recherche de Long Point sur les oiseaux aquatiques et les milieux humides a pour but d’assurer la conservation des oiseaux aquatiques et des autres espèces sauvages des milieux humides ainsi que de leurs habitats par la recherche et la surveillance. La recherche porte sur la région de la pointe Long et le secteur inférieur des Grands Lacs. Au cours des trente dernières années, par l’intermédiaire de ce programme, Oiseaux Canada a encadré des centaines d’étudiants engagés dans la recherche sur les oiseaux aquatiques et les milieux humides. La plupart des participants étaient des diplômés universitaires, des étudiants de premier cycle ou des techniciens de terrain, qui menaient certaines des études les plus importantes en Amérique du Nord. Bon nombre d’entre eux occupent maintenant des postes dans le domaine.

Jusqu’à ce jour, les participants au programme ont rédigé ou publié plus de 90 articles scientifiques évalués par des pairs. Ces articles ont été cités dans d’autres publications plus de 1500 fois! L’information issue du programme a reçu une grande diffusion dans la littérature scientifique et sous forme d’exposés et, partant, a produit un important effet positif sur les oiseaux aquatiques, d’autres espèces sauvages et les milieux humides sur l’ensemble du continent et au-delà.

Voici seulement quelques exemples. En août 2019, les étudiants et les membres du personnel travaillant dans le programme ont diffusé des résultats à l’occasion du North American Duck Symposium tenu à Winnipeg. Les sujets des quatre exposés qu’ils ont présentés allaient de la détermination de la connectivité migratoire des oiseaux aquatiques par l’analyse d’isotopes stables jusqu’à l’essai de différentes façons de réguler les niveaux d’eau dans les milieux humides aménagés en vue d’améliorer la situation de la sauvagine et d’autres oiseaux aquatiques. Plus récemment, les résultats des recherches menées dans le cadre du programme ont été publiés dans la revue savante Ecotoxicology and Environmental Safety. L’équipe de recherche a constaté que la teneur en contaminants, dont des BPC et le mercure, a augmenté au cours de l’hiver chez le Fuligule à dos blanc dans la région du lac Sainte-Claire. La poursuite des recherches pourrait permettre de déterminer si cela a une incidence sur la survie ou la capacité de reproduction des canards.


Râle de Virginie Photo : Tim Arthur

Des travaux à la fine pointe de la recherche sur les oiseaux aquatiques et les milieux humides

Au cours de la dernière année, les activités du Programme de recherche de Long Point sur les oiseaux aquatiques et les milieux humides étaient concentrées sur 18 travaux de recherche groupés sous cinq thèmes, tel qu’indiqué ci-dessous. Tous ces travaux visent à améliorer la conservation sur le terrain des oiseaux aquatiques et des milieux humides. Des sommaires d’une page (en anglais) en font une description plus détaillée.

Connectivité migratoire des oiseaux aquatiques

  • Établissement des profils des déplacements de multiples espèces de canards de mer au cours de leur cycle annuel par l’analyse en réseau spatialement explicite
  • Détermination par l’analyse d’isotopes stables des lieux d’origine des Canards colverts prélevés dans la région du lac Sainte-Claire
  • Connectivité migratoire des oiseaux aquatiques fréquentant les Grands Lacs
  • Détermination par l’analyse d’isotopes stables des lieux d’origine des Canards noirs prélevés
  • Détermination par l’analyse d’isotopes stables des lieux d’origine des Sarcelles à ailes bleues prélevées en Ontario par rapport aux prairies du Canada : implications pour l’aménagement durable

Relations entre les oiseaux aquatiques et leurs habitats

  • Compromis imposés aux Canards colverts quant au choix des ressources dans un environnement hétérogène en automne et en hiver
  • Détermination par modélisation hiérarchique des associations d’habitats des espèces inféodées strictement aux milieux humides dans les milieux humides côtiers des Grands Lacs
  • Modélisation à l’échelle régionale des associations d’habitats des espèces inféodées strictement aux milieux humides dans le Haut-Midwest et le bassin des Grands Lacs
  • Détermination des relations espèces-habitats et des zones d’habitats prioritaires pour les oiseaux de marais dans le sud de l’Ontario
  • Détermination de la réaction des communautés aviaires aux changements des niveaux d’eau dans les milieux humides côtiers des Grands Lacs et de l’étendue de ceux-ci

Taux de reproduction des Plongeons huards

  • Rétablissement des populations de Plongeons huards sur les lacs agressés par la pollution acide en Ontario

Évaluation et amélioration de la surveillance et des tendances démographiques des oiseaux aquatiques

  • Uniformisation des données de dénombrement d’oiseaux de marais nicheurs résultant de points d’écoute (observateurs) et d’enregistrements sonores
  • Modélisation de tendances sur 22 ans de l’abondance d’oiseaux de marais nicheurs par la méthode de l’approximation de Laplace imbriquée et intégrée (INLA) spatialement explicite
  • Modélisation de la probabilité de détection en vue d’améliorer les inventaires d’anoures nichant dans des marais de la région des Grands Lacs
  • La surveillance des oiseaux de marais par des citoyens scientifiques formés qui choisissent les sites d’échantillonnage est comparable à celle effectuée par des professionnels à des sites choisis au hasard.

Aménagement des milieux humides

  • Évaluation écologique de techniques d’aménagement dans des milieux humides remis en état dans le complexe de milieux humides de Montezuma
  • Exploitation d’un programme de suivi et d’évaluation à l’échelle du paysage en vue de développer la résilience des rives dans l’ensemble de la région des Grands Lacs laurentiens
  • L’élimination des Phragmites envahissantes contribue à l’augmentation des populations d’oiseaux de marais mais pas à celle des populations d’anoures.
  • Pour en savoir davantage sur le Programme de recherche de Long Point sur les oiseaux aquatiques et les milieux humides, cliquez ici.

Remerciements

Le succès du Programme de recherche de Long Point sur les oiseaux aquatiques et les milieux humides nous remplit de satisfaction, et nous envisageons l’avenir avec grand intérêt. Nous anticipons beaucoup d’autres décennies d’effets positifs sur la conservation des milieux humides et sur la vie des gens dans la région. Nous sommes redevables à nos nombreux partenaires et sympathisants : le Plan conjoint sur le Canard noir, le Service canadien de la faune, Canards Illimités Canada, le Plan conjoint des habitats de l’Est, Environnement et Changement climatique Canada, la Great Lakes Restoration Initiative, les gouvernements du Canada et de l’Ontario, le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario, SC Johnson, le Bluff’s Hunting Club, Habitat faunique Canada et Winous Point Marsh Conservancy.

Nous remercions également tous les sympathisants d’Oiseaux Canada, qui contribuent à l’avancement de nos travaux de recherche et de conservation axés sur les oiseaux aquatiques et les milieux humides.


Voici quelques-uns des jeunes professionnels qui bénéficient actuellement du Programme de recherche de Long Point sur les oiseaux aquatiques et les milieux humides. Ce sont des étudiants de premier cycle et des diplômés universitaires, des chercheurs au niveau postdoctoral et des stagiaires en recherche provenant de diverses universités de la région des Grands Lacs.
De gauche à droite, rangée du haut : Kristin Bianchini, Ph. D. (chercheure au niveau postdoctoral); Jackson Kusack (Ph. D.); Laura Stewart (stagiaire en recherche).
Rangée du bas : Lisa Elliott (Ph. D.); Tara Hohman (M. Sc.); Edward Farley (M. Sc.).
Copy link
Powered by Social Snap