Sélectionner une page

Par Liza Barney, coordonnatrice – Programme éducatif, Oiseaux Canada

 

Le mois de mai est toujours un temps des plus propices à l’observation des oiseaux. Entendre un chant au petit matin, voir apparaître un migrateur qui fait halte ou découvrir un nid peuvent procurer beaucoup de joie et d’émerveillement à tout âge. Et comme nous étions confinés à domicile ce printemps, les oiseaux nous ont rappelé les bienfaits de s’arrêter et de découvrir les changements qui s’opèrent dans la nature et sa diversité.

Comme le programme annuel Des élèves aux oiseaux était en pause cette année, Oiseaux Canada a invité les élèves et leurs familles à observer et compter les oiseaux depuis leur domicile pendant tout le mois de mai. Le programme Des élèves aux oiseaux à la maison a favorisé le contact avec la faune aviaire et la nature depuis la maison, il était aligné sur les programmes scolaires et il a contribué à l’avancement de la science participative. L’observation et le dénombrement des oiseaux pour la science aident les participants à mieux apprécier la biodiversité dans leur voisinage et à saisir l’importance des lieux accueillants pour l’avifaune tout au long de l’année.

Points saillants

Près de 600 participants ont exploré leurs quartiers à la recherche d’oiseaux et signalé la présence de 209 espèces à l’échelle du pays!

Le Merle d’Amérique est l’espèce qui a été signalée le plus fréquemment; son nom figurait sur 71 % des feuillets d’observation que nous avons reçus. Au nombre des cinq espèces le plus fréquemment mentionnées figuraient derrière lui la Mésange à tête noire, la Bernache du Canada, le Carouge à épaulettes et la Corneille d’Amérique.

    1. Merle d’Amérique; 2. Mésange à tête noire; 3. Bernache du Canada; 4. Carouge à épaulettes; 5. Corneille d’Amérique (Photos : Jaden Barney)

     

    En plus des espèces communes et familières, on a signalé la présence de 12 espèces en péril, dont le Martinet ramoneur, l’Hirondelle rustique et le Cygne trompette. Parmi les observations de groupes nombreux, on compte l’impressionnante bande de Grues du Canada (10 000 individus) et de Mouettes de Franklin (450 individus) vue près d’Edmonton, en Alberta, et les 200 Chardonnerets jaunes observés à Flinton, en Ontario.

    Les listes d’observations envoyées à Oiseaux Canada sont téléversées dans notre base de données nationale par l’intermédiaire du portail NatureCounts. L’information sera utile pour des travaux de suivi et d’analyse qui nous permettront de mieux connaître l’abondance et la diversité de la faune aviaire au Canada.

    Le contact avec les oiseaux et l’enthousiasme des jeunes participants sont tout aussi importants que les données. Voici quelques-uns des commentaires que nous avons reçus :

    • « La Buse à queue rousse qui planait au-dessus de nous était houspillée par un Quiscale bronzé puis, plus près de nous par la suite, cinq quiscales et deux Corneilles d’Amérique étaient à ses trousses. Et l’un des quiscales a même réussi à se poser sur son dos! » (Brantford, Ontario)
    • « Un Pioui de l’Ouest apportait quelque chose dans son bec à un nid haut perché dans un sapin. Nous pouvions entendre les petits dans le nid qui pépiaient à son arrivée! » (Vancouver, Colombie-Britannique)
    • « Puisque nous ne pouvions pas sortir en groupe, j’ai fait mes propres observations et j’ai communiqué des informations à mes élèves par vidéo. Nous avons également passé du temps à explorer le site Web et à apprendre comment en utiliser le contenu. Je les encourage à s’inscrire au programme et à faire leurs premiers pas et je souligne l’importance des programmes de science participative comme celui-ci. Nous avons également exploré l’outil Dendroica pour nous familiariser avec l’identification des oiseaux à partir de leurs traits distinctifs, des cartes de répartition et de la voix. » (Winnipeg, Manitoba)
    • « Nous avons aimé explorer la nature et parfaire nos connaissances en participant au programme. Nous avons encouragé nos amis à participer et distribué des exemplaires du formulaire de dénombrement à des membres de la famille et à des amis. C’est merveilleux de voir notre fille apprécier la beauté de la nature. Ce seront pour nous des souvenirs impérissables. » (Norfolk, Ontario)
    Photo : Ally Manthorne

    Nous avons fait des heureux

    Les participants au programme pouvaient gagner des ensembles des prix composés d’articles pour rendre leur cour attrayante pour les oiseaux, gracieusetés de nos commanditaires, Pinebush Home and Garden et West Coast Seeds! Félicitations à Jennifer et Hazel (Delhi, Ontario), à la famille Schwartz (Whistler, Colombie-Britannique), à la famille Froese (Edmonton, Alberta) ainsi qu’à Becky, Charlie, Gretchen, Ian et Chris Bockhop (Brooklin Birders, de Whitby, Ontario). Chaque ensemble de prix était composé d’une mangeoire et de graines d’oiseaux, d’un nichoir et de semences de fleurs sauvages pour créer des espaces accueillants pour la faune ailée!

    Merci à tous les participants au programme Des élèves aux oiseaux à la maison de nous avoir envoyé leurs listes d’observations, récits et photos. Pour rester branchés sur l’avifaune et nos programmes, venez nous visiter au Carrefour!

     

    Les programmes Des élèves aux oiseaux et Des élèves aux oiseaux à la maison d’Oiseaux Canada bénéficient du soutien de Pinebush Home and Garden, de West Coast Seeds et de la Fondation TD des amis de l’environnement.

    Share via
    Copy link
    Powered by Social Snap