Sélectionner une page

L’équipe d’Oiseaux Canada remercie chaleureusement celles et ceux d’entre vous qui ont participé au Grand Birdathon pancanadien jusqu’à présent en faisant vos observations ou une commandite. Merci! Pendant que vous profitiez de la faune ailée le jour de votre Birdathon, nous espérons que vous avez également ressenti une lueur d’espoir en sachant que les fonds que vous avez recueillis aident ces mêmes oiseaux et d’autres espèces d’oiseaux que l’on trouve au Canada.

Chaque année, nous avons le plaisir de recevoir des récits et des photos de certains d’entre vous. Cette année, Mike McMillan, de Simcoe, en Ontario, a pris le temps de nous raconter comment et pourquoi le Birdathon fait partie de sa vie en mai depuis 19 ans!

 

Voici ce que nous a confié Mike:

J’ai entendu parler du Birdathon pour la première fois il y a environ 25 ans, lorsque j’ai parrainé un ami qui y participait depuis plusieurs années. Après avoir terminé son Birdathon, il m’a remis un long rapport écrit sur sa journée d’observation des oiseaux. Il indiquait les différents endroits où il s’était arrêté et les espèces qu’il y avait observées. Et une liste des espèces en question accompagnait son compte rendu. J’étais impressionné, non seulement par le temps qu’il avait pris pour rédiger son rapport et le distribuer à ses commanditaires, mais aussi par le grand nombre d’espèces d’oiseaux qu’il avait identifiées. Je me suis demandé à quoi ressemblait une Paruline à tête cendrée, un Passerin indigo, un Tyran huppé. Je n’avais jamais entendu parler de ces oiseaux auparavant. Très vite, j’en suis venu à la conclusion que je devais absolument les voir.

C’est ainsi qu’en 2004, une fois prêt à pratiquer l’observation d’oiseaux, j’ai décidé de participer à un Birdathon pour recueillir des fonds au profit d’Oiseaux Canada. J’ai eu la chance de le faire avec un couple dont les membres faisaient partie des Norfolk Field Naturalists, comme moi, et étaient des «birdathoniens» de longue date. Cette année-là, j’avais des commandites totalisant 120$. Les quelques années suivantes, j’ai recruté d’autres commanditaires. Puis on m’a demandé d’être l’observateur d’oiseaux officiel des Norfolk Field Naturalists, ce qui m’a permis d’agrandir progressivement mon bassin de sympathisants au fil du temps.

Chaque année, j’ai l’habitude d’envoyer des lettres à la fin de mars à tous mes commanditaires de l’année précédente pour les remercier de leur soutien et leur expliquer le fonctionnement du Birdathon, l’utilisation de l’argent recueilli et la manière dont ils peuvent m’appuyer. Mes lettres comportent une partie détachable que les destinataires peuvent remplir et me renvoyer. J’y inscris toujours la somme qu’ils m’ont donnée l’année précédente. Lorsque je reçois l’argent par la poste (habituellement sous forme de chèques) ou par virement électronique, je contacte toujours les personnes pour accuser réception de leur don et les remercier. Et en juin, j’envoie à mes commanditaires le même genre de rapport que celui que je recevais de mon ami il y a des années. Je reçois de nombreux commentaires positifs de gens qui m’indiquent à quel point ils ont hâte de lire mon rapport.

  • Save
Mike McMillan Photo: Brad McMillan
  • Save
Mike McMillan Photo: Brad McMillan

Le déclin des populations d’oiseaux observé depuis plus de 60 ans me dérange beaucoup. Participer au Grand Birdathon pancanadien chaque année me permet de soutenir le magnifique travail accompli par Oiseaux Canada. Cela me donne la satisfaction de faire quelque chose de positif pour les oiseaux. Comme les Norfolk Field Naturalists reçoivent d’Oiseaux Canada une partie de l’argent que je recueille, c’est une situation où tout le monde est gagnant : de l’argent pour l’un et de l’argent pour l’autre, qui l’utilise pour ses activités axées sur l’environnement. Et je ne peux imaginer ce que serait le mois de mai sans le plaisir et l’excitation que me procure la participation au Birdathon.

Je viens de terminer mon 19e Birdathon. Je suis reconnaissant d’avoir eu de nombreux sympathisants fidèles au fil des ans, qui m’ont aidé à recueillir passablement d’argent pour une cause aussi louable. Je suis redevable à mon ami Al Robinson, l’ornithologue que j’ai parrainé jadis; il a éveillé mon intérêt et m’a donné l’idée d’envoyer des comptes rendus du Birdathon aux personnes qui me parrainent.

  • Save
Jaseur d’Amérique Photo: Jaden Barney

Un grand merci à Mike pour son dévouement envers le Birdathon et l’avifaune pendant deux décennies! Nous le remercions également d’avoir écrit ce billet pour nous et d’avoir prodigué ses conseils pour la collecte de fonds, desquels nous nous souviendrons pour 2023!

Merci encore à TOUS les participants et commanditaires de cette année. Vous avez encore le temps de participer si vous ne l’avez pas encore fait. N’oubliez pas d’envoyer tous vos dons afin de participer au tirage au sort du Birdathon 2022! Cette année, le grand prix est un voyage ornithologique guidé tout inclus. Les autres prix comprennent des jumelles, des lunettes d’approche et une provision d’un an de nourriture pour oiseaux. Nous sommes reconnaissants envers les généreux commanditaires du Grand Birdathon pancanadien qui offrent ces prix: Armstrong Bird Food, Eagle-Eye Tours, Kowa et Vortex Canada.

Vous aimeriez nous faire part de votre expérience «birdathonienne» par écrit ou en photos? N’hésitez pas à le faire en nous envoyant un courriel: birdathon @ oiseauxcanada.org.

  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap