Sélectionner une page

La Journée mondiale des zones humides aura lieu le 2 février. Elle commémore l’adoption, en 1971, de la Convention sur les zones humides, appelée Convention de Ramsar. Cette journée est également l’occasion parfaite de réfléchir sur l’importance mondiale de ces écosystèmes et de réaffirmer notre engagement à les protéger au Canada.
Le thème retenu cette année est « Zones humides et changement climatique ». Saviez-vous que la préservation des zones humides nous aide à composer avec les effets des changements climatiques? Voici quelques exemples :

  • Les tourbières absorbent et stockent le dioxyde de carbone.
  • Les milieux humides côtiers réduisent les incidences des phénomènes météorologiques extrêmes sur les êtres humains, les espèces sauvages et les propriétés le long des littoraux.
  • Les zones humides atténuent les effets des inondations et des sécheresses en absorbant l’excès des eaux de pluie et en libérant l’eau emmagasinée dans les sols par temps sec.

Bénévole Katherine Conkin Photo : John Conkin

L’équipe d’Études d’Oiseaux Canada est reconnaissante envers les nombreux citoyens scientifiques bénévoles qui assurent avec elle le suivi de l’état des milieux humides du Canada et des espèces sauvages qui les habitent. Vos contributions permettent de tirer des conclusions concernant l’état et les tendances des populations de ces espèces et d’orienter les mesures de conservation.
Vous aimeriez apporter votre contribution? Vous pouvez aider à préserver les milieux humides en participant à un programme de science participative dans votre region :
En Saskatchewan
 Les responsables de l’Atlas des oiseaux nicheurs de la Saskatchewan recherchent des bénévoles pour faire des observations d’oiseaux dans des zones humides et d’autres milieux naturels dans des secteurs prioritaires de la province.
Pour en savoir davantage, vous pouvez prendre contact avec la coordonnatrice de l’Atlas, LeeAnn Latremouille, ou vous rendre au site Web de l’Atlas.
Dans la région des Grands Lacs
L’aide de bénévoles est nécessaire pour la surveillance des oiseaux et des amphibiens partout dans le bassin hydrographique des Grands Lacs, tant au Canada qu’aux États-Unis, dans le cadre du Programme de surveillance des marais des Grands Lacs. Nous recherchons des bénévoles en particulier pour le sud et l’est de l’Ontario, l’État de New York et le Michigan. Vérifiez les parcours de surveillance disponibles sur notre carte en ligne.
Pour obtenir des renseignements sur le programme, communiquez avec Kathy Jones.
Au Québec
Des bénévoles sont également recherchés pour faire l’inventaire des oiseaux de marais dans le cadre du Programme de surveillance des marais du Québec, en particulier en Abitibi-Témiscamingue, en Mauricie, au Saguenay-Lac-Saint-Jean et dans le Bas-Saint-Laurent.
Andrew Coughlan se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous inscrire au programme.
Dans les Provinces maritimes
Nous avons besoin d’observateurs bénévoles pour contribuer à l’expansion du Programme de surveillance des marais des Maritimes et enrichir les connaissances sur nos milieux humides. Le programme couvre les marais d’eau douce et d’eau salée dans l’ensemble de la région.
Si vous souhaitez participer, communiquez avec Lucas Berrigan.
 
Merci d’agir pour préserver les zones humides!
 

Vous pouvez également manifester votre intérêt pour ces milieux importants lors de la Journée mondiale des zones humides en utilisant le mot-clic #ZonesHumides sur les médias sociaux. Vous pouvez aussi utiliser @BirdStudiesCan sur Twitter ou Instagram, ou encore mentionner Études d’Oiseaux Canada sur Facebook pour nous montrer votre milieu humide ou votre oiseau de marais préféré!
 
 
 

Copy link
Powered by Social Snap