Sélectionner une page

Par Kris Dobney (spécialiste – Services aux membres), Oiseaux Canada

Sylvia van Walsum, Halton Bluebird Club (ON)

Mai est traditionnellement le mois du Grand Birdathon pancanadien. Oiseaux Canada et les responsables du Birdathon sont très chanceux de compter sur un formidable groupe de participants dévoués. Même en ces temps très incertains, ceux-ci prennent position et affirment : « Je participe quand même au Birdathon cette année, car les oiseaux ont toujours besoin de mon aide! »

Cette année, nous vous invitons à participer au Grand Birdathon pancanadien en tout temps d’ici à décembre, n’importe où et n’importe comment, tout en étant prudents. Nous avons pensé vous faire part de certaines des bonnes idées qu’ont eues des participants jusqu’à présent pour avoir du plaisir à le faire tout en préservant leur santé et leur sécurité et celles des autres et tout en respectant les recommandations des autorités sanitaires provinciales.

Jared Maida et les autres membres de l’équipe Bishop’s Army, de la vallée de l’Okanaganan, en Colombie‑Britannique, ont participé récemment à leur premier Grand Birdathon pancanadien. « Le Birdathon a toujours lieu la fin de semaine de la fête de Victoria, dans le cadre d’une sorte de compétition (appelée l’Okanagan Big Day Challenge), raconte-t-il. Normalement, nous sommes à l’extérieur de la ville. Mais cette année, pour des raisons évidentes, nous n’avons pas de projet pour le long week-end; nous avons donc décidé de participer! » Les joyeux larrons ont fait attention de respecter la norme de distanciation physique et évité de pratiquer le covoiturage, ce qui leur a fait faire de l’exercice. « Notre bilan : 17 heures au total, 33 kilomètres à pied sous la pluie, le soleil, encore la pluie, et plus de 80 espèces identifiées, précise Jared. C’était toute une épopée, mais nous avons adoré. »

Depuis plusieurs années, Amélie Roberto-Charron est une adepte passionnée du Birdathon et chef de l’équipe The Raven Lunatics. Cette année, elle a participé à un autre endroit, Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest! Amélie et plusieurs autres observateurs de cette ville se sont joints aux autres membres de l’équipe partout au pays qui ont participé chacune et chacun chez eux le 16 mai. Avant le début du Birdathon, Amélie a précisé aux participants qu’ils devaient suivre les directives des autorités sanitaires et se déplacer indépendamment les uns des autres. « Cette année, ce sera un peu différent, nous ne partagerons pas de goûter, nous n’irons pas prendre une bière à la fin de la journée et nous ne prendrons pas la photo de groupe habituelle, a-t-elle averti. Mais nous ferons de notre mieux! »

George Pond

George Pond, natif du comté de Norfolk, en Ontario, est un des champions du Birdathon. N’étant pas certain qu’il pourrait y participer cette année, il a concocté un plan B avec une touche de créativité. George adore non seulement observer les oiseaux mais aussi les photographier et voyager. Au fil des ans, il a visité de nombreux endroits et accumulé une collection plutôt abondante de photos d’oiseaux. Son plan a donc consisté à explorer ses disques durs pour trouver des clichés d’oiseaux observés à un moment ou un autre en mai sur la pointe Long, en Ontario. Il pense avoir déjà « capté » environ 150 espèces dont il fera sa liste du Birdathon 2020, qui sera selon lui le plus étrange Birdathon qu’il aura jamais vécu.

Et vous, comment se passera votre Birdathon 2020? Nous voulons lire votre récit! Il vous suffit de m’envoyer (Kris) un courriel à kdobney@oiseauxcanada.org ou en associant le mot-clic #GreatCanadianBirdathon à Oiseaux Canada sur les réseaux sociaux (@birdscanada sur Twitter et Facebook et @birds.canada sur Instagram).

Share via
Copy link
Powered by Social Snap