Sélectionner une page

Par Kathy Jones, coordonnatrice des bénévoles des programmes en Ontario, Études d’Oiseaux Canada


Plongeons huards Photo : Sandra Horvath

Les arbres arborent leurs robes multicolores alors que nous remisons notre équipement d’été et fermons nos campements ou nos chalets. Nos tables débordent d’une abondante récolte. Certains Canadiens ont eu le discutable plaisir de voir tomber les premiers flocons de l’hiver, tandis que d’autres sont témoins des habituelles pluies d’automne.
Pendant ce temps, la majorité des Plongeons huards adultes revêtent maintenant leur plumage gris d’hiver et se dirigent vers leurs quartiers d’hiver (les côtes de l’Atlantique, du Pacifique ou du golfe du Mexique) pour rejoindre les subadultes sur des lacs de l’intérieur ou sur les eaux infralittorales des côtes. Pendant la migration, les plongeons se déplacent en solitaires ou en petits groupes, mais ils se rassemblent sur des lacs de grande étendue, vraisemblablement pour se nourrir. Les jeunes nés cette année quitteront bientôt leurs lacs natals avant le gel.
Autant pour les participants bénévoles que pour les oiseaux eux-mêmes, cet automne marque la fin de la 38e saison de l’Inventaire canadien des Plongeons huards. Cinq cent cinquante citoyens‑chercheurs de toutes le régions du pays ont surveillé les plongeons et leur succès de reproduction. Nous avons déjà reçu des données provenant de plus de 300 lacs dans huit provinces et les trois territoires.
Les premiers résultats indiquent qu’environ la moitié des couples de plongeons observés ont produit au moins un petit qui a atteint l’âge d’au moins six semaines, soit juste un peu plus que la moyenne établie depuis le début de l’Inventaire. Nous utilisons le nombre de jeunes vivant jusqu’à au moins six semaines par couple comme mesure du succès de la reproduction. Les petits de cet âge ont presque atteint la taille adulte et risquent beaucoup moins que les plus jeunes d’être tués par un prédateur; leur nombre est donc représentatif du nombre de jeunes qui atteignent l’autonomie.
L’équipe d’Études d’Oiseaux Canada est redevable envers tous les participants bénévoles à l’Inventaire d’avoir recueilli cette importante information. Nous remercions les participants qui nous ont déjà envoyé leurs données d’observation et avons hâte de recevoir le reste des données. Les personnes qui n’ont pas encore envoyé leur rapport peuvent nous le poster ou entrer les données en ligne. Vous pouvez vous rendre à notre page de ressources (en partie en anglais) pour connaître les résultats des inventaires, consulter la documentation et plus encore!
Ce programme est financé grâce aux généreuses contributions des membres d’Études d’Oiseaux Canada. Vous n’êtes pas encore membre? Vous pouvez vous inscrire ici.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap