Sélectionner une page

L’équipe d’Oiseaux Canada a eu la chance d’enrichir son bassin de talents au cours des derniers mois. Nous sommes heureux de vous présenter certains nouveaux membres de notre personnel qui accomplissent un travail important pour l’avifaune canadienne grâce à avec votre soutien.

Yousif Attia, coordonnateur – Recensement des oiseaux de Noël

« Certains de mes souvenirs les plus chers remontent à l’époque de ma jeunesse où je participais au Recensement des oiseaux de Noël (RON) aux environs de ma ville natale de Calgary, en Alberta. J’ai continué de participer à cette activité plus tard quand j’ai déménagé en Colombie-Britannique et en Ontario. En fait, le RON est une tradition tellement contagieuse qu’elle explique en partie pourquoi je me suis intéressé aux oiseaux pour commencer. Bien sûr, le RON est amusant, mais c’est aussi un précieux outil. Les citoyens scientifiques qui y participent ajoutent leurs données à celles qu’on accumule depuis 120 ans, et toutes ces données servent au suivi des tendances démographiques, qui peuvent nous indiquer l’état général de l’environnement. La fidélité au RON dont font preuve les participants bénévoles qui, souvent, bravent les intempéries, est une grande source d’inspiration. J’en ressors convaincu que les oiseaux et la nature sont importants pour les Canadiens. »

Natasha Barlow, spécialiste – Projet de conservation de la zone boréale

« Quand des gens me demandent pourquoi j’aime observer les oiseaux, je réponds souvent que c’est comme jouer au Pokemon dans la vie réelle : c’est une chasse au trésor, c’est-à-dire de magnifiques créatures vivantes (que nous ne gardons pas dans des Poke balls). La nature de mon domaine de travail m’a rendue très au fait des défis intéressants que présente la recherche de l’équilibre entre les besoins humains et la protection des ressources naturelles. L’étude des oiseaux et leur protection maintenant et pour l’avenir sont une excellente façon d’assurer la protection d’autres espèces, et de nous-mêmes. Les oiseaux peuvent nous permettre de combler l’écart entre les scientifiques et le grand public. Comme des gens de toutes les couches de la société peuvent entrer en communion en observant les oiseaux, ceux-ci fournissent un véhicule d’échange à propos de la conservation qu’il faut tenir pour protéger l’environnement. »

Kate Dalgleish, directrice – Membership et Dons annuels

« Quand je travaillais dans le secteur des campagnes de financement de diverses organisations et pour différentes causes, j’ai toujours éprouvé une grande passion pour les oiseaux, la faune et l’environnement. Dès mon jeune âge, on m’a enseigné le grand respect et l’amour de la nature. J’adore le camping, la randonnée pédestre, le canotage et le plein air. Des excursions d’observation d’oiseaux en compagnie de mes parents et grands-parents comptent parmi mes souvenirs les plus chers. Je suis ravie de contribuer à l’oeuvre inestimable d’Oiseaux Canada, qui s’emploie à préserver notre avifaune pour que les générations futures puissent elles aussi goûter les joies que procurent les oiseaux. »

Sean Lindsay, vice-président, Finances et Administration et directeur financier

« Tout au long de ma carrière, je me suis toujours fait un point d’honneur de fournir de l’information et des services de haute qualité en temps opportun afin d’aider mes clients à prendre des décisions éclairées. Avant d’entrer au service d’Oiseaux Canada, j’étais un professionnel des finances dans les secteurs privé et public. Oiseaux Canada est un milieu de travail fantastique, et j’aime beaucoup gérer ses finances. Le travail de recherche et de conservation est fascinant. Ma famille et moi trouvons du plaisir à mener nos activités de science citoyenne, dont le Projet FeederWatch, le Recensement des oiseaux de Noël pour les jeunes et le Grand dénombrement des oiseaux de février. C’est bon de savoir que notre engagement nous permet de produire un effet positif sur notre monde. »

Josh Sayers, coordonnateur du programme Motus – Région de l’Ontario

« Mon rôle consiste principalement à appuyer la croissance du Système de surveillance faunique Motus et à apporter mon aide dans différents aspects des opérations de nos observatoires d’oiseaux. Je suis responsable des communications avec les collaborateurs et de leur sensibilisation, et du maintien de l’infrastructure de Motus en Ontario et ailleurs. Mon expérience en recherche et conservation comprend le baguage d’oiseaux à divers observatoires, dont celui de Long Point, ainsi que l’étude de mammifères, tel le grizzly. Je suis cofondateur et coordonnateur de l’Ontario Badger Project, qui a pour but l’étude et la protection de la population en voie de disparition du Blaireau d’Amérique en Ontario. »

Share via
Copy link
Powered by Social Snap