Sélectionner une page

Par Jaya Fahey, biologiste – Intendance des oiseaux de rivage, Études d’Oiseaux Canada


Photo : Jerry Lockett

Le programme Espaces de repos a pour but de réduire les dérangements causés par les humains aux oiseaux de rivage qui se reposent à marée haute sur la côte du bassin des Mines, en Nouvelle-Écosse. Lorsqu’ils sont dérangés par la présence humaine, ces oiseaux s’envolent pour chercher refuge ailleurs et épuisent ainsi les réserves d’énergie dont ils ont besoin pour effectuer leur vol transatlantique sans escale vers l’Amérique du Sud. L’équipe d’Études d’Oiseaux Canada et ses partenaires (l’Université Dalhousie, Environnement et Changement climatique Canada, le ministère des Ressources naturelles de la Nouvelle-Écosse, la Blomidon Naturalists Society et Conservation de la nature Canada) ont travaillé de concert avec les usagers des plages récréatives pour résoudre le problème. Depuis le début du programme, en 2015, des résultats encourageants ont déjà été observés.
En 2017, des usagers de plages et des partenaires à l’échelle locale nous ont aidés à désigner «plages de repos des oiseaux de rivage» une section de la côte à l’endroit appelé «the Guzzle» (le chenal séparant l’île Boot du continent) et à la plage d’Avonport. Nous avons placé à chaque extrémité de ces zones des affiches demandant aux gens d’éviter de s’y promener pendant la période de repos des oiseaux (soit la période s’étalant de deux heures avant à deux heures après la marée haute) en août, pendant tout le pic de la migration vers le sud. De plus, nous avons distribué de la documentation sur les lieux et dans les commerces locaux pour sensibiliser les gens à la situation des oiseaux de rivage et aux gestes à poser pour les protéger.
En 2017, par comparaison avec 2016 :
• moins d’oiseaux ont été dérangés par les gens aux deux plages de repos des oiseaux de rivage;
• la totalité des pêcheurs sportifs ont respecté la consigne à ces plages;
• La proportion des personnes interviewées qui connaissaient l’importance de la région pour les oiseaux de rivage est passée à 78% (par rapport à 47% l’année précédente);
• La proportion d’usagers qui sont demeurés sur la digue au-dessus de la plage de repos des oiseaux de rivage du Guzzle a augmenté.
En août 2018, nous mènerons la troisième et dernière campagne de recherche du programme. De nouveau, nous demanderons aux gens d’éviter de se déplacer sur les plages de repos des oiseaux de rivage du Guzzle et de la plage d’Avonport, dans le bassin des Mines, pendant les deux heures précédant et les deux heures suivant la marée haute. Cette année, nous ajouterons une plage «témoin» – la plage Debert, dans la baie Cobequid – pour comparer les données à celles recueillies aux deux plages de repos des oiseaux de rivage.
L’an dernier, nous nous sommes concentrés sur les pêcheurs de bar rayé. Or nous avons constaté que des photographes d’oiseaux ont causé certains des quelques dérangements notés en 2016 et 2017 sur la plage de repos des oiseaux de rivage du Guzzle. Nous nous employons actuellement à prendre contact avec les responsables des groupes d’ornithologues et de photographes amateurs pour qu’ils encouragent leurs membres à demeurer à bonne distance des oiseaux et ainsi éviter de les faire s’envoler. Nous encourageons tous les observateurs et photographes d’oiseaux à utiliser des téléobjectifs et des jumelles, à respecter des directives éthiques pour l’observation et la photographie d’oiseaux (comme celles du parc national de la Pointe-Pelée), à faire passer le bien-être et la sécurité des oiseaux avant tout et à éviter de les déranger de quelque façon que ce soit.
Nous vous invitons à nous faire part de vos questions et commentaires et nous serons heureux d’accueillir les personnes qui aimeraient nous donner un coup de main aux lieux de repos des oiseaux de rivage en août. Vous pouvez prendre contact avec Jaya Fahey ou Sue Abbott. Si jamais vous êtes dans la région le 30 juillet, n’hésitez pas à venir nous rencontrer à l’occasion de la célébration du 30e anniversaire de l’entrée du bassin des Mines dans le Réseau de réserves pour les oiseaux de rivage dans l’hémisphère occidental (les détails seront diffusés bientôt sur la page Facebook du programme Espaces de repos).


Les responsables du programme feront imprimer une version mise à jour du document indiquant comment aider les oiseaux de rivage et en feront la distribution dans les commerces et les lieux touristiques du bassin des Mines en juillet 2018.
Copy link
Powered by Social Snap