Sélectionner une page

Par Silke Nebel, Ph. D., vice-présidente – Conservation et Science, Oiseaux Canada

Le rapport intitulé L’État des populations d’oiseaux du Canada 2019 confirme que près de 60% des oiseaux des prairies du Canada ont disparu depuis 1970. C’est une crise pour la faune ailée et c’est alarmant pour la biodiversité dans son ensemble. Mais une nouvelle initiative inspirante nous donne de l’espoir.

Les prairies constituent un habitat essentiel pour prévenir la disparition des espèces d’oiseaux et d’autres animaux uniques qui y vivent. Les étendues de prairies indigènes (naturelles) qui existent encore sont victimes de l’extrême pression exercée par les marchés sur les éleveurs de bétail, qui sont tentés de labourer et cultiver leurs pâturages au lieu de les conserver pour faire paître leurs troupeaux. Le Programme d’incitatifs à la conservation des prairies aidera les éleveurs de bétail du Canada à obtenir le soutien financier nécessaire pour préserver les prairies indigènes et compenser les émissions de carbone.

Le registre de compensation environnementale Climate Action Reserve (États-Unis; réserve d’action pour le climat) vient de publier le premier protocole relatif aux projets de conservation des prairies du Canada (en anglais) qui inclut des compensations carbone par rapport aux habitats de prairies riches en carbone de l’Ouest canadien. Le protocole prévoit d’assurer un flux de revenus garanti aux éleveurs et propriétaires de terres en les mettant en contact avec des spécialistes de la question des crédits carbone pour assurer le suivi de l’état de leurs terres et faire rapport, à savoir obtenir des crédits carbone qu’ils pourront vendre par la suite sur un marché du climat et réaliser des revenus pour leurs exploitations.

Chevalier semipalmé Photo: Pete Davidson

Dans le but de susciter de l’intérêt pour cette prometteuse initiative auprès des éleveurs du Manitoba et d’ailleurs, Oiseaux Canada élabore le Programme d’incitatifs à la conservation des prairies, qui vise à mobiliser les éleveurs et les propriétaires de terres en leur faisant valoir les avantages financiers qui seront offerts aux ranchs admissibles, entre autres le marché volontaire du carbone et les servitudes de conservation. Cette collaboration pourrait bien devenir une importante solution gagnant-gagnant pour les éleveurs, les oiseaux des prairies et nos écosystèmes.

Le Programme d’incitatifs à la conservation des prairies est rendu possible grâce au généreux soutien du A&W Regenerative Agriculture Initiatives Fund, d’Environnement et Changement climatique Canada et du ministère de l’Agriculture et du Développement des ressources du Manitoba.

Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur le Programme d’incitatifs à la conservation des prairies, n’hésitez pas à communiquer avec moi, Silke Nebel, à snebel@oiseauxcanada.org.

Photo: Pete Davidson