Sélectionner une page

Par Rielle Hoeg, technicienne – Insectivores aériens, Oiseaux Canada

Avec l’arrivée du printemps, gardez un œil et une oreille bien ouverts sur les Martinets ramoneurs qui reviennent d’Amérique du Sud! Vous entendrez peut-être ces oiseaux gazouiller avant de les voir, car ils passent leurs journées à chercher des insectes très haut dans le ciel. Mesurant à peine 30 cm d’un bout à l’autre des ailes, chacun de ces oiseaux gris-brun peut ingurgiter jusqu’à mille insectes volants par jour!

Des dortoirs et des nichoirs

Les Martinets ramoneurs reviennent dans le centre et l’est du Canada en mai et se rassemblent dans des dortoirs communs la nuit ou lors de journées froides et humides pour se reposer. Au crépuscule, des martinets, jusqu’à plusieurs milliers, exécutent une impressionnante démonstration acrobatique en dégringolant et en plongeant dans la bouche d’une cheminée, leur lieu de repos préféré.

Les individus qui ne se reproduisent pas continueront à utiliser ces dortoirs pendant tout l’été, tandis que les reproducteurs partiront nicher en couple dans une autre cheminée ou structure. Là, ils confectionneront un nid de 10 cm de large en fixant des brindilles à une paroi rugueuse avec leur salive qui ressemble à de la colle. Par temps relativement chaud, clair et sans vent, les parents quittent le nid pour chasser des insectes afin de nourrir leurs petits. Par temps froid et pluvieux, ils restent à l’intérieur et se serrent les uns contre les autres pour se réchauffer.

Entre août et septembre, les martinets se rassemblent de nouveau aux dortoirs avant d’entreprendre leur migration vers le Sud.

  • Save
Martinet ramoneur Photo: Andrés Jiménez

Sont-ils encore ramoneurs?

Malheureusement, à l’instar d’autres espèces qui dépendent des insectes volants, les populations de Martinets ramoneurs sont en difficulté. Depuis 1970, les effectifs au Canada ont diminué d’environ 90%, et l’espèce figure sur la liste des espèces désignées «menacées» de la Loi sur les espèces en péril. Le Martinet ramoneur est confronté à de multiples menaces, notamment le déclin des populations d’insectes volants dont il se nourrit, l’augmentation du nombre de tempêtes due aux changements climatiques et la perte d’habitat.

  • Save

Martinet ramoneur adulte avec ses petits Photo: George Peck

Autrefois, les Martinets ramoneurs utilisaient pour nicher et se reposer l’intérieur de grands arbres morts dans les forêts matures. Avec la colonisation européenne se sont installées les pratiques forestières et agricoles qui ont eu pour effet de supprimer beaucoup d’arbres, mais en même temps cela a procuré un nouvel habitat à ces oiseaux: les cheminées.

Or, une fois encore, les martinets sont confrontés à une perte d’habitat. En effet, avec le modernisme, des cheminées sont détruites, recouvertes à leur sommet ou rénovées avec la pose à l’intérieur d’une doublure lisse en métal. Et ces oiseaux n’ont pas d’habitat de rechange.

Un Fonds pour restaurer les gîtes des martinets

Devant la diminution constante du nombre de sites de nidification et de dortoirs, il est extrêmement important de préserver le plus grand nombre possible de structures qui sont encore utilisées par les martinets. Oiseaux Canada et ses partenaires ont instauré le Fonds pour le Martinet ramoneur dans le but d’offrir un soutien financier aux propriétaires de bâtiments qui doivent réparer leurs cheminées. Ce programme contribuera à financer la restauration de cheminées ou d’autres structures qui accueillent ou qui ont accueilli des martinets et ainsi à éviter leur disparition. La date limite pour présenter une demande de subvention est le 21 avril 2022. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Fonds, y compris les critères d’admissibilité et la façon de s’inscrire, rendez-vous sur notre page Web.

Les martinets, des oiseaux… qui comptent

Il est important de localiser et de surveiller les sites de nidification et les dortoirs afin de les conserver pour les générations futures de martinets. Vous pouvez apporter votre aide en communiquant toutes vos observations de ces sites à Oiseaux Canada par l’intermédiaire du Suivi du Martinet en Ontario et dans les Maritimes ou encore auprès de nos partenaires: la Manitoba Chimney Swift Initiative; Nature London à London, en Ontario et le Service canadien de la faune au Québec. Chaque année, de la fin de mai au début de juin, des citoyens scientifiques de tous les coins du pays comptent les martinets qui s’engouffrent dans des cheminées dans le cadre du Programme national de surveillance des dortoirs, qui assure le suivi des populations. En 2022, les dates officielles fixées pour le Suivi du Martinet sont les 21, 25 et 29 mai ainsi que les 2 et 6 juin. Les dénombrements supplémentaires tout au long de la période de reproduction et pendant la migration sont également bienvenus. Vous trouverez plus d’information sur le site Web du Suivi du Martinet. Il est également possible de signaler vos observations de martinets par le biais d’eBird Canada ou du Formulaire de compte rendu d’observation fortuite.

  • Save
Des martinets se plongent dans la bouche d’une cheminée Photo: Peter Middleton

Faisons bon accueil aux martinets

Si vous voyez des Martinets ramoneurs sur votre propriété, faites-le nous savoir et nous pourrons vous aider à leur faire bon accueil. Par exemple, voici quelques conseils: éviter de faire des feux de foyer ou de ramoner ou réparer les cheminées entre mai et septembre; fermer le registre de la cheminée quand le foyer ne sert pas; et conserver en place les cheminées utilisées par des martinets si on envisage de changer de moyen de chauffage. N’oubliez pas que le Martinet ramoneur est une espèce protégée et qu’il est illégal de nuire aux adultes, aux jeunes et aux oeufs et de les tuer ou de les récolter. Les Martinets sont partis depuis longtemps lorsque nous commençons à utiliser nos foyers à la fin de l’automne et au début de l’hiver; ce sont donc de très bons «locataires». Pour communiquer avec Oiseaux Canada et nous informer au sujet de vos martinets, il vous suffit d’envoyer un courriel à marswifts @ birdscanada.org si vous êtes dans les Maritimes ou à ontarioswiftwatch @ birdscanada.org si vous êtes en Ontario.

Merci!

Les bénévoles, les propriétaires-intendants et nos sympathisants comptent pour beaucoup dans la protection des Martinets ramoneurs! Nous remercions toutes les personnes qui participent au Suivi du Martinet, qui accueillent des martinets, qui sensibilisent les gens à leur protection ou qui font un don pour la conservation des oiseaux par l’intermédiaire d’Oiseaux Canada!

  • Save
Participants au programme Suivi du Martinet Photo: Megan Hiebert
  • Save
Share via
Copy link
Powered by Social Snap