Sélectionner une page
A Barred Owl perched in a cedar with its eyes shut
Photo: Stuart Immonen
Les hiboux sont directement affectés par les changements dans les forêts. Ces importants prédateurs sont relativement faciles à identifier, mais comme ils sont nocturnes et qu’ils nichent tôt dans la saison, ils peuvent être difficiles à surveiller.

Grâce aux relevés nocturnes des hiboux à travers le Canada, plus de 1000 bénévoles comptent les hiboux le long de routes isolées, documentant les tendances de la population et les limites de l’aire de reproduction. Les recenseurs apprécient la solitude et la tranquillité de ces événements de début de saison – un précurseur d’un printemps chargé. De nombreux relevés sont devenus des traditions familiales et des décennies de souvenirs ont été partagées entre les générations.

 

Vous pouvez aider en devenant bénévole ce printemps, en effectuant des relevés routiers pour les hiboux nocturnes !

 

Les volontaires effectuent des relevés à 10 arrêts en bordure de route sur un itinéraire prédéterminé, un soir ou une nuit de leur choix en avril. Nous recherchons des volontaires pour adopter des itinéraires existants qui ne font pas l’objet d’un relevé ou de nouveaux itinéraires dans des zones non couvertes actuellement.

Il s’agit d’une excellente enquête pour tout ornithologue capable d’identifier les hiboux par leurs cris, ou qui est prêt à apprendre à le faire. Les participants doivent avoir accès à un véhicule et être en mesure de consacrer une soirée par printemps à l’enquête.

 

Pour en savoir plus et participer :

 

Pour en savoir davantage, rendez-vous à l’adresse https://www.oiseauxcanada.org/etudier-les-oiseaux/les-inventaires-des-strigides-nocturnes/ ou envoyez un courriel à Andrew P. Coughlan à acoughlan @ oiseauxcanada.org.

Photo: Amanda Bichel
Copy link