Sélectionner une page

Le 2 février est la Journée mondiale des zones humides! Ce sera une occasion idéale de réfléchir sur les façons dont nous prenons soin de ces milieux.

L’équipe d’Oiseaux Canada met tout en oeuvre pour préserver et remettre en état ces lieux extraordinaires, et nos efforts ont porté beaucoup de fruits avec l’aide de nos partenaires et de nos sympathisants, dont vous. Des milliers de zones humides, surtout dans les milieux agricoles, sont exposées au danger que présente le drainage. Cependant, les Canadiens prennent des mesures qui contribueront à inverser la perte de terres humides et à faire en sorte que ces précieux paysages soient protégés, gérés et restaurés dans toute leur splendeur.

Aidez-nous à faire connaître la manière dont les actions en faveur des milieux humides contribuent à assurer l’avenir de l’humanité et de notre planète, ainsi que le soutien que ces milieux fournissent à la faune, à la flore et à d’autres organismes vivants.

Affiche de l’édition 2022 de la Journée mondiale des zones humides Source : worldwetlandsday.org

Nous vous proposons ci-dessous différentes façons de célébrer et de soutenir la conservation des zones humides partout au Canada.

 

  • Visitez La forêt boréale : terre d’oiseaux pour connaître les liens qui unissent les lacs, les milieux humides, les forêts et les oiseaux dans les magnifiques paysages de la zone boréale.
  • Explorez deux territoires exceptionnels qui sont appelés à devenir des zones clés pour la biodiversité (ZCB) (page en anglais seulement pour le moment), des espaces extrêmement importants pour les espèces sauvages et la diversité. Ces deux zones renferment d’excellents habitats de milieux humides et accueillent une grande diversité d’oiseaux aquatiques et d’autres espèces sauvages.
  • Renseignez-vous sur notre Programme de surveillance des marais, qui a pour but d’assurer le suivi de l’état de centaines de zones humides et de la faune qui les habite dans l’ensemble du pays. Des occasions vous sont offertes de participer au programme en tant que citoyens scientifiques pour réaliser des relevés d’oiseaux de marais (et aussi de grenouilles et de crapauds dans certains cas) dans la région des Grands Lacs, au Québec et dans les Maritimes. Rendez-vous au site Web du programme pour savoir qui contacter.
  • Lisez le dernier numéro du bulletin de nouvelles du Programme de surveillance des marais des Grands Lacs, L’Écho des marais. Voyez comment ce programme de surveillance à long terme a résisté à la COVID-19 et prenez connaissance des réalisations les plus récentes.
  • Jetez un coup d’oeil à la toute nouvelle façon dont les atlas des oiseaux nicheurs contribuent à la conservation des oiseaux des milieux humides par le biais du tout premier Inventaire des oiseaux de marais de l’Atlas des oiseaux nicheurs de l’Ontario. Cette approche créative permet de recueillir de l’information de toute première importance, entre autres dans des zones éloignées où aucun relevé n’a été réalisé jusqu’à présent. Faites votre part pour la conservation des oiseaux des milieux humides en participant à la campagne d’un des atlas d’oiseaux nicheurs en cours au pays.
  • Explorez le site Web de la Journée mondiale des zones humides pour connaître l’importance de ces milieux pour la protection des ressources en eau douce et de la biodiversité à l’échelle mondiale et publiez une note publique expliquant pourquoi vous valorisez les zones humides.
  • Aidez à préserver l’estuaire du fleuve Fraser, en Colombie-Britannique, l’un des écosystèmes les plus riches et les plus importants au Canada pour les oiseaux aquatiques qui y font halte en migration et qui y passent l’hiver. Pour pouvoir échapper aux menaces qui le guettent, cet estuaire a un urgent besoin du soutien vigoureux du public. Écrivez à votre député pour demander la protection de cette zone humide essentielle.
  • Soutenez les projets de création et de remise en état de milieux humides par le biais des Plans conjoints des habitats (oiseaux migrateurs) et d’autres initiatives partout au Canada. À titre d’exemple, prenez connaissance du rapport publié à l’occasion des 25 ans du Programme de surveillance des marais des Grands Lacs.
  • Apprenez à identifier les espèces d’oiseaux qui fréquentent nos plans d’eau, tels des canards, des hérons, des plongeons et des grèbes. Une façon de commencer est de visionner ces deux vidéos de formation (en anglais) : https://youtu.be/_HCbWc5K5m4 (canards, bernaches et oies) et https://youtu.be/ORnr1RCFk2I (plongeons, grèbes, cormorans et pélicans). Mettez à profit vos habiletés en recueillant des données d’observation pour eBird Canada ou un de nos atlas des oiseaux nicheurs.
  • Achetez le timbre sur la conservation des habitats fauniques du Canada. Vos dons en argent soutiennent les efforts de protection des habitats partout au Canada, entre autres certaines activités d’Oiseaux Canada.
Oiseaux aquatiques au soleil couchant, réserve nationale de faune du ruisseau Big Creek, Ontario Photo : Tara Crewe

Agissez et incitez les autres à agir dans votre collectivité :

Appréciez vos zones humides locales, car elles constituent des «points chauds» de la biodiversité, des réserves d’eau douce, des puits de carbone, des moyens d’atténuer les effets des tempêtes et des sources de subsistance pour de nombreuses espèces, y compris nous, les êtres humains.

Gérez vos zones humides avec sagesse, cessez de tarir la vie qui y règne.

Améliorez vos zones humides, remettez-les en eau, reboisez-les, restaurez-les.

Enfin et surtout, aimez vos zones humides! Prenez le temps de les visiter, d’entrer en relation avec la nature et d’apprécier les nombreuses espèces qui habitent les marais, les marécages et les tourbières de votre voisinage et votre région.

Nous vous souhaitons une bonne Journée mondiale des zones humides!

«L’utilisation judicieuse et durable des zones humides n’est pas seulement possible, elle est essentielle pour l’avenir de l’humanité et de la planète. Si nous n’agissons pas maintenant, les dommages continus causés à ces écosystèmes essentiels à la vie auront des conséquences désastreuses. À bien des égards,
les zones humides sont notre bouée de sauvetage pour l’avenir. Et nous devons faire les investissements nécessaires en temps, en capital – et en amour – pour les sauver.»

Martha Rojas Urrego,
Secrétaire générale de la Convention sur les zones humides

Copy link
Powered by Social Snap