Sélectionner une page

COMMUNIQUÉS DE PRESSE :

Construction du Terminal 2 de Roberts Bank : le Canada manque à sa promesse de protéger les oiseaux et la diversité dans le delta du Fraser

 

Pour diffusion : 21 avril 2023

Port Rowan, ON –Le gouvernement fédéral a approuvé la proposition visant à construire un deuxième terminal de conteneurs dans le port de Vancouver, y compris dans le fleuve Fraser.

Durant l’historique Conférence des Nations Unies sur la biodiversité (COP-15) tenue à Montréal en décembre 20222, le gouvernement du Canada s’était engagé à stopper et à inverser la perte de biodiversité. Malheureusement, il ne tient pas sa promesse; il a approuvé aujourd’hui le projet de construction du Terminal 2 à Roberts Bank.

Un Bécasseau d’Alaska au sombre destin s’alimente sur les battures de la pointe Brunswick. Photo : Jason Puddifoot

L’expansion des installations pour conteneurs dans le delta du fleuve Fraser :

-détruira 177 hectares de l’un des derniers habitats estuariens intacts de l’ouest du Canada, dont dépendent pour leur survie plus de 100 espèces en péril, entre autres le Bécasseau d’Alaska;

-perturbera une escale d’importante cruciale pour les Bécasseaux d’Alaska, qui y refont leurs réserves d’énergie pendant leur migration vers l’Alaska chaque année;

-accroîtra la circulation maritime qui menace les Épaulards résidents du Sud;

-menacera le plus grand cours d’eau à saumons du Canada et l’écosystème côtier qu’il soutient.

Selon le propres experts du gouvernement du Canada et une commission d’examen indépendante, le Terminal 2 de Roberts Bank entraînera un déclin continu des populations d’espèces sauvages. Qu’il s’agisse des saumons qui nagent dans le cours d’eau ou des oiseaux qui volent, tous souffriront de ce changement de cap raté.

Essentiellement, cette approbation constitue un manquement au principe de précaution qui permet d’éviter l’impact des activités industrielles sur des sites importants pour la biodiversité. Les mesures de compensation et d’atténuation légalement contraignantes énoncées dans les conditions d’acceptation du projet par le gouvernement sont insuffisantes pour garantir la santé de la faune et de la flore sauvages menacées à Roberts Bank.

En approuvant la construction du Terminal 2 de Roberts Banks, le gouvernement du Canada a abdiqué son rôle de leadership environnemental et son engagement pris à la COP‑15 de protéger 30 % des terres et des eaux de son territoire d’ici 2030. Oiseaux Canada espère que le port sera tenu responsable du non‑respect des conditions juridiquement contraignantes en place et que l’impact de ce développement pourra être entièrement atténué.

Personne-ressource pour les médias : David Bradley, gestionnaire des programmes en Colombie‑Britannique, Oiseaux Canada dbradley@oiseauxcanada.org   604 401-6850

Importante halte migratoire pour le Bécasseau d’Alaska et d’autres espèces migratrices au deltaport de Roberts Bank. Photo: Kris Cu

à propos des Oiseaux Canada:

Oiseaux Canada est le seul organisme national au pays qui est voué à la conservation de l’avifaune. Nous avons pour mission de catalyser l’action en vue d’améliorer la connaissance, l’appréciation et la conservation des oiseaux au Canada. Chaque jour, nos milliers de donateurs attentionnés, notre effectif de plus de 75 employés passionnés et nos bénévoles exceptionnels, plus de 74 000, agissent ensemble en vue d’améliorer la connaissance, l’appréciation et la conservation des oiseaux et de leurs habitats. Pour en savoir plus : oiseauxcanada.org.

Copy link