Sélectionner une page

Occasion de bénévolat

Le Martinet sombre est en voie de disparition au Canada. Pour pouvoir assurer sa conservation, nous avons besoin de plus d’information sur ses besoins en matière de reproduction et les causes du déclin de ses effectifs. Le programme relatif au Martinet sombre vise trois objectifs:

  • Combler les importants manques de connaissances sur l’espèce en Colombie-Britannique en récoltant des données sur sa présence, sa nidification et son habitat et en surveillant les nids actifs.
  • Évaluer la menace que font peser sur l’espèce les changements climatiques et les perturbations d’origine humaine (p. ex., l’accroissement du tourisme de plein air et les activités récréatives dans l’arrière-pays) causées aux sites de nidification.
  • Sensibiliser à la situation de cette espèce en péril et promouvoir sa protection aux lieux de reproduction.

Les randonneurs pédestres participant bénévolement à l’étude se rendront à des chutes d’eau spécifiques pour recueillir des données sur les Martinets sombres et leurs nids (s’ils en trouvent) ainsi que sur l’habitat et les menaces auxquelles l’espèce est exposée. Chaque site devra être visité au moins trois fois pendant la période de reproduction, voire davantage si le site est occupé par l’espèce, l’objectif étant de trouver des nids et de les surveiller. La période des relevés s’étendra de la mi-juin au début de septembre.

En 2022, les efforts seront concentrés sur les chutes d’eau et les canyons accessibles dans le sud-ouest de la Colombie-Britannique, principalement dans les régions suivantes: le Lower Mainland, la vallée du Fraser, le chaînon du Pacifique, les montagnes du North Shore et les vallées qui les séparent.

Martinet sombre au nid Photo: Carter Strope

Est-ce pour moi?

Nous recherchons des bénévoles en bonne santé et compétents, ayant idéalement une expérience de l’ornithologie et de la vulgarisation scientifique. Les exigences sont les suivantes:

  • Capacité de marcher avec peu de lumière et en portant du matériel à l’aube, parfois en terrain escarpé/accidenté
  • Bonne connaissance des traits distinctifs des insectivores aériens (martinets, hirondelles et engoulevents) en Colombie-Britannique permettant de les identifier avec certitude
  • Capacité d’interagir avec le public, d’autres randonneurs pédestres et/ou divers intervenants
  • Disponibilité d’au moins quelques jours pendant l’été, dans la mesure du possible des jours dispersés tout au long de la période de reproduction (au moins trois relevés répétés). Si les sites des relevés sont occupés par l’espèce, les bénévoles les visiteront plusieurs fois pendant la période de reproduction pour récolter des données sur la nidification.

Oiseaux Canada fournira aux bénévoles des appareils GPS et des balises SPOT (et possiblement d’autres appareils de mesure spécifiques) pour assurer leur sécurité, en particulier dans les zones qui sont plus difficiles d’accès. Les bénévoles devront fournir le reste du matériel nécessaire aux déplacements à pied et à l’observation des oiseaux (lampe frontale, boussole, jumelles, etc.).

Des ateliers de formation seront offerts aux participants bénévoles à la fin de mai et au début de juin.

Pour en savoir plus et participer

Communiquez avec Rémi Torrenta, Ph. D.: rtorrenta@oiseauxcanada.org.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap