Sélectionner une page

 

 

Pour diffusion immédiate : 26 October, 2022

(Port Rowan, Ontario). Il n’a jamais été aussi facile d’aider les oiseaux. Pendant la saison 2021-2022, plus de 25 000 personnes dans toute l’Amérique du Nord ont observé les oiseaux dans leur voisinage et contribué à des découvertes scientifiques grâce à leurs données. Le Projet FeederWatch, un programme conjoint d‘Oiseaux Canada et du Cornell Lab of Ornithology des États-Unis, constitue une activité conviviale pour les amateurs d’oiseaux, qu’ils soient débutants ou expérimentés. Nous invitons les gens à s’inscrire maintenant et, ainsi, à commencer à compter les oiseaux au début de la 36e saison du Projet, le 1er novembre 2022.

En participant au Projet FeederWatch, les observateurs bénévoles permettent d’établir les tendances à long terme de la répartition et de l’abondance des oiseaux en hiver. Ils disposeront des ressources nécessaires pour identifier les espèces, soit des affiches, des webinaires, une application mobile et un soutien en ligne. Les données d’observation servent à des scientifiques qui cherchent à en savoir davantage sur l’état des populations et à déterminer quoi faire pour les protéger.

Voici ce que mentionne Kerrie Wilcox, coordonnatrice pour le Canada du Projet FeederWatch: «C’est vraiment facile de participer au Projet. Il suffit de s’inscrire, de compter les oiseaux dans sa cour ou son voisinage et d’envoyer les données d’observation sur le Web ou en utilisant l’application mobile FeederWatch.» Au Canada, les participants font un don de n’importe quel montant à Oiseaux Canada oiseauxcanada.org/projetfeederwatch puis s’inscrivent en ligne, ou encore appellent sans frais à 888 448-2473. Aux États-Unis, rendez-vous à feederwatch.org/fr/.

Geai bleu Photo : Gord Belyea

Tout le monde peut participer. Chaque personne décide du temps qu’elle consacre et de la fréquence à laquelle elle compte les oiseaux – et elle n’a même pas besoin d’une mangeoire pour participer! Une fois la personne inscrite, elle reçoit d’Oiseaux Canada un guide contenant les instructions, une affiche présentant les oiseaux communs aux mangeoires et un calendrier pour inscrire ses jours d’observation.

La saison dernière, c’est la Mésange à tête noire qui était l’espèce la plus commune observée au Canada, suivie par le Pic mineur et le Junco ardoisé.

Nous avons encore tant à apprendre! Les données recueillies depuis des années par les participants au Projet FeederWatch sont de plus en plus utiles au fil des saisons. Elles ont été utilisées dans une étude récente sur les déplacements en hiver de la Sittelle à poitrine rousse, qui surviennent lorsque la nourriture manque dans les forêts du Nord. Selon cette étude, le fait que les sittelles aient dû quitter leurs lieux de reproduction pour trouver de la nourriture dans des endroits inconnus a entraîné un déclin de la population nicheuse. Les données du Projet FeederWatch peuvent aider les scientifiques à déterminer les causes de ce déclin.

 Mésange à tête noire Photo : Gord Belyea

Les responsables du Projet FeederWatch au Canada et aux États-Unis ont besoin de participants pour compter les oiseaux communs et pas seulement les espèces rares. Nous voulons savoir comment les espèces communes réagissent aux changements subis par les habitats et au réchauffement des hivers. Même si vous voyez seulement une seule Mésange à tête noire ou deux Moineaux domestiques, vos données sont précieuses, car elles contribuent à brosser un tableau de la variation des effectifs des oiseaux d’une année à l’autre.

Le Projet FeederWatch est un programme de recherche et d’éducation conjoint d’Oiseaux Canada et du Cornell Lab of Ornithology.  Au Canada, le Projet FeederWatch bénéficie du soutien financier de notre commanditaire national, Armstrong Bird Food, et de Wild Birds Unlimited.

Personne-ressource pour les médias
Andrew Coughlan, Oiseaux Canada
Tél.: 418-649-6062, ou 1-866-518-0212 (sans frais) acoughlan@oiseauxcanada.org  oiseauxcanada.org/

Aux États-Unis, prendre contact avec Emma Greig: eig9@cornell.edu.

Copy link
Powered by Social Snap