Sélectionner une page

Par Rémi Torrenta, coordonnateur des programmes en Colombie-Britannique, Oiseaux Canada

Oiseaux Canada a tenu un troisième dénombrement d’oiseaux – couronné de succès – dans la ZICO (zone importante pour la conservation des oiseaux et de la biodiversité) de l’estuaire du fleuve Fraser le 20 novembre 2021. Les 65 participants bénévoles ont répertorié plus de 180 0000 individus de 132 espèces dans ce haut lieu d’une importance capitale pour les oiseaux en hiver. Merci infiniment à toutes les personnes qui ont apporté leur contribution!

L’observation des oiseaux dans l’estuaire du fleuve Fraser, juste au sud de Vancouver, est une expérience incroyable quand le temps coopère, surtout pendant les mois d’hiver (en raison du climat tempéré par l’océan) et la migration des oiseaux de rivage (car c’est l’une des haltes les plus importantes de la voie migratoire du Pacifique)! Le vaste delta créé par le fleuve est constitué d’eaux estuariennes, de vasières et d’habitats de marais côtiers qui sont parfaits pour les oiseaux aquatiques et de rivage, les mouettes et goélands et les rapaces. Même les terres agricoles ouvertes servent d’habitat important pour les oiseaux, accueillant des oies et des canards, des Grands Hérons, des rapaces et de grandes volées d’oiseaux de rivage.

Marais du bras Sud, Ladner Photo : Anne Murray

L’estuaire du Fraser a été désigné zone importante pour la conservation des oiseaux et de la biodiversité (ZICO) en raison de l’incroyable abondance et diversité des oiseaux qu’il accueille. Pour en savoir plus sur le processus de désignation des ZICO, visitez le site Web du programme des ZICO du Canada. Par ailleurs, la ZICO de l’estuaire du Fraser est sur le point de devenir une zone clé pour la biodiversité (ZCB).

Le dénombrement a pour but de fournir un compte annuel des espèces d’oiseaux aquatiques et de rapaces présentes dans l’ensemble de la ZICO de l’estuaire du Fraser et d’accroître la sensibilisation à l’importance de cette mosaïque d’habitats différents. De nombreux observateurs de la région et quelques débutants désireux d’apprendre comptaient parmi les 65 participants, qui ont soumis 153 listes d’observation. Ils se sont concentrés sur les oiseaux d’eau (tels que les oiseaux de rivage, la sauvagine, les mouettes et goélands et les oiseaux des marais) et les rapaces, mais ont également noté la présence d’espèces appartenant à d’autres groupes. La collecte des données a été réalisée par le biais d’eBird Canada, principalement par l’application mobile eBird, conformément au protocole spécialement élaboré pour les relevés effectués dans les ZICO au Canada.

L’édition de 2021 du dénombrement eBird de l’estuaire du Fraser a bénéficié du soutien financier de la Fondation TD des amis de l’environnement.

Parc-nature de Richmond Photo: Rémi Torrenta

RÉSULTATS

Pendant le dénombrement de 2021, plus de 180 000 oiseaux de 132 espèces ont été répertoriés, ce qui montre l’impressionnante diversité aviaire de l’estuaire. Ce compte inclut 24 espèces de canards, 11 d’oiseaux de rivage et 8 de mouettes et goélands. De plus, on a relevé la présence de 5 espèces de rapaces diurnes et de 4 espèces de chouettes et de hiboux, et c’est sans compter 397 Pygargues à tête blanche.

Les participants ont compté un nombre important de Canards d’Amérique, de Bernaches de Hutchins et de Bécasseaux variables et observé la sous-espèce fannini du Grand Héron et la sous-espèce pealei du Faucon pèlerin. Parmi les espèces peu courantes ou rares pour ce secteur qu’on a enregistrées, on compte la Sarcelle à ailes bleues, le Harfang des neiges et le Quiscale rouilleux. Plusieurs espèces, dont la Bernache cravant, le Goéland à bec court et la Sarcelle d’hiver, ont été recensées en plus grand nombre comparativement aux années précédentes. En revanche, le Canard pilet, le Bécasseau variable, le Bécassin à long bec et l’Arlequin plongeur étaient moins abondants ou absents. Pour voir un rapport détaillé du dénombrement, cliquez ici.

COMMENT AIDER LES OISEAUX DANS L’ESTUAIRE DU FRASER

Malgré la richesse de la biodiversité de l’estuaire du Fraser, un grand nombre de projets de développement et d’utilisation des terres sont proposés et en cours d’exécution dans la ZICO. Cela réduit la quantité et la qualité des terres disponibles pour les oiseaux. De nombreux participants au dénombrement, des groupes naturalistes et environnementaux locaux et le public sont préoccupés par l’avenir de la ZICO et des oiseaux qu’elle abrite.

Quiscale rouilleux avec des Quiscales de Brewer et des Étourneaux sansonnets Photo: Sabine Jessen

Oiseaux Canada s’efforce de sensibiliser le public à l’importance de cette ZICO par le biais de dénombrements comme celui-ci, en faisant progresser les objectifs de conservation et de gestion au sein de la ZICO par le biais d’une collaboration avec des partenaires, et en s’engageant à sensibiliser le public à l’importance des oiseaux dans l’estuaire du fleuve Fraser.

Vous pouvez contribuer à protéger la ZICO de l’estuaire du Fraser en envoyant au ministre de l’Environnement ou à votre député fédéral un courriel exprimant votre préoccupation concernant le Projet de terminal 2 à Roberts Bank, dans le delta du Fraser (en anglais).

De façon plus générale, quiconque habite près d’une ZICO peut contribuer à sa surveillance et à sa conservation. Le dénombrement des oiseaux et la communication des données par le biais d’eBird Canada ou dans le cadre d’autres programmes de science participative aident à éclairer les décisions qui ont des effets sur les ZICO. Merci de veiller sur les endroits spéciaux sur lesquels les oiseaux comptent pour leur survie!

Le fleuve Fraser constitue un habitat essentiel pour d’innombrables oiseaux aquatiques hivernants et migrateurs. Photo: David Bradley
Share via
Copy link
Powered by Social Snap