Sélectionner une page

Par Amie MacDonald, coordonnatrice du réseau Motus en Colombie-Britannique, Oiseaux Canada

En 2020, Oiseaux Canada a commencé à suivre les déplacements des Bécasseaux variables dans le delta du fleuve Fraser. Ce milieu, qui revêt une importance primordiale pour les oiseaux de rivage, est reconnu par le Réseau de réserves pour les oiseaux de rivage dans l’hémisphère occidental comme un site important à l’échelle de l’hémisphère. Il soutient une population importante à l’échelle mondiale de Bécasseaux variables pendant leurs migrations du printemps et de l’automne, sans compter que des milliers d’entre eux y passent l’hiver.

Nous suivons les déplacements des Bécasseaux variables afin de mieux comprendre comment ils utilisent les différentes parties du delta et les liens entre ces sites. Nous espérons que les informations recueillies pourront orienter les efforts de conservation et faire en sorte que les Bécasseaux variables et d’autres oiseaux de rivage puissent continuer à compter sur le delta du Fraser en tant qu’habitat de grande qualité où ils peuvent se reposer et se ravitailler, pour constituer les réserves de graisse dont ils ont besoin pour accomplir leurs longues migrations.

La station réceptrice Motus sur le toit de l’école élémentaire Anderson à Richmond, en Colombie-Britannique. Photo : Amie MacDonald

L’outil que nous employons pour ce faire est le Système de surveillance faunique Motus, un réseau de recherche collaborative exploitant la radiotélémétrie pour le repérage de petits animaux en vol. Les oiseaux portent de petits émetteurs qui produisent chacun un signal distinct pouvant être capté par des stations réceptrices. Tout animal porteur d’un émetteur peut être détecté par n’importe laquelle des stations formant le réseau; c’est la clé du succès de Motus. Dans le delta du fleuve Fraser, plusieurs groupes ont installé des stations réceptrices Motus en collaboration. Le réseau local est passé de quatre stations au début de 2020 à douze au début de 2022, lesquelles peuvent capter les signaux émis par des Bécasseaux variables et des oiseaux d’autres espèces sur lesquels différents chercheurs ont posé des émetteurs. Les stations réceptrices Motus présentent des configurations variées: il peut s’agir par exemple de tours autonomes ou simplement d’antennes fixées à des bâtiments. Récemment, nous avons collaboré avec les autorités de l’école élémentaire Anderson et la galerie d’art de Richmond pour installer une station sur le toit de l’école. Non seulement cette station Motus contribue à la recherche écologique, mais elle fait partie du programme artistique et scientifique des élèves, qui apprennent sur la migration des oiseaux et la conservation et s’initient à la narration de récits.

On pose un émetteur radio sur un Bécasseau variable. Photo : Rémi Torrenta

Depuis l’automne 2020, des membres du personnel d’Oiseaux Canada et des bénévoles ont déployé 100 émetteurs sur des bécasseaux capturés à la pointe Brunswick et dans la baie Boundary. Les stations Motus de la région ont enregistré beaucoup de détections d’individus qui se déplaçaient dans l’ensemble du delta; certains ont même été détectés jusqu’à six mois après l’installation des émetteurs. Dans certains cas, jusqu’à sept stations ont repéré les mêmes individus dans le delta, ce qui indique que ceux-ci se déplacent entre plusieurs sites, notamment entre la baie Boundary et le banc Roberts. D’autres semblent être détectés de manière plus systématique à un site particulier, par exemple le parc Blackie Spit à Surrey. Le réseau Motus étant le fruit d’une collaboration internationale, deux Bécasseaux variables marqués dans le delta du Fraser ont été détectés par une station située dans le delta de la rivière Copper, en Alaska!

Points de détection de Bécasseaux variables à des stations Motus dans le delta du Fraser et la région environnante. Les lignes relient des détections séquentielles, mais ne représentent pas nécessairement des trajectoires de vol. Les triangles rouges correspondent à des lieux de marquage des oiseaux.

Le programme de repérage axé sur le delta du Fraser a maintenant deux ans; nous analyserons en détail les données récoltées pour déterminer si nous pouvons discerner des profils de déplacement et quantifier la fréquence des mouvements entre les différentes parties du delta. Nous sommes impatients d’en apprendre davantage sur la façon dont les Bécasseaux variables utilisent leur habitat essentiel dans le delta.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap