Sélectionner une page

Le Programme de surveillance des marais des Maritimes

Foulque d’Amérique Photo: Bill Winsor

Occasion de bénévolat

Nous sommes à la recherche de bénévoles pour participer au Programme de surveillance des marais en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick, en particulier dans les régions de Tantramar-Chignecto et de Grand Lake/Oromocto, le long de parcours préétablis et/ou de nouveaux parcours. Il s’agit de réaliser des points d’écoute (dénombrements ponctuels) et de diffuser des enregistrements sonores à 3 à 10 stations le long de chaque parcours. Les points d’écoute durent 15 minutes et consistent à noter, selon un protocole précis, les espèces vues et entendues. La diffusion d’enregistrements fait partie des points d’écoute et consiste à faire jouer des enregistrements de la voix de cinq espèces d’oiseaux de marais discrètes pour les inciter à répondre.

Est-ce pour moi?

Les participants doivent pouvoir identifier (ou apprendre à identifier en toute confiance) les 12 principales espèces de marais visuellement et par la voix. En général, un parcours a 2 à 4 kilomètres de long et peut comporter des dénivelés. Il se peut que les participants doivent fournir leur propre équipement de diffusion des cris des oiseaux (par exemple un haut-parleur branché à un téléphone mobile ou à un lecteur de fichiers audio). Le temps à consacrer au bénévolat est d’environ 12 heures par saison, sans compter le temps de déplacement en direction et en provenance du parcours.

Pour en savoir plus et participer

Rendez-vous à la page Web du Programme pour en savoir plus ou contactez Lena Dietz Chiasson, coordonnatrice du Programme, à ldietzchiasson @ oiseauxcanada.org.

Le Suivi du Martinet dans les Maritimes (au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse)

Martinet ramoneur Photo: Maritimes SwiftWatch

Occasion de bénévolat

Les participants bénévoles doivent compter les Martinets ramoneurs qui entrent dans des cheminées; ils sont aux premières loges pour assister à un spectacle hors du commun! Les dénombrements durent une à deux heures autour du coucher du soleil à quatre ou cinq dates déterminées à la fin de mai et au début de juin. En 2022, ces dates seront les 21 (date facultative), 25 et 29 mai et les 2 et 6 juin. Il y a environ 30 sites connus au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse. Communiquez avec nous pour savoir lesquels sont les plus proches de chez vous ou nous renseigner sur un ou des sites que nous ne connaîtrons peut-être pas encore: marswifts @ birdscanada.org.

Est-ce pour moi?

Pour participer au programme, vous devez pouvoir distinguer le Martinet ramoneur des autres oiseaux du groupe des «insectivores aériens» (hirondelles et engoulevents), compter rapidement le nombre d’individus observés et consacrer au moins quatre ou cinq soirées à la fin de mai et au début de juin (et d’autres soirées en juin et en juillet si cela vous intéresse). Aucun équipement spécial n’est nécessaire, mais un appareil photo et un trépied pour prendre des vidéos sont utiles, ainsi que des jumelles pour observer les martinets avant le début du dénombrement.

Pour en savoir plus et participer

Rendez-vous à la page Web du Suivi du Martinet ou prenez contact avec Graham Sorenson, coordonnateur du programme, à marswifts@birdscanada.org. Vous pouvez également en apprendre davantage sur cette espèce unique, en consultant notre blogue sur le Martinet Ramoneur.

L’Atlas des oiseaux nicheurs de Terre-Neuve

Photo: Catherine Dale

Occasion de bénévolat

L’île de Terre-Neuve a été divisée en parcelles de 10 kilomètres de côté qui seront patrouillées systématiquement pendant la campagne de l’Atlas, qui a commencé en 2020 et se poursuivra jusqu’à la fin de 2024. Chaque participant à la campagne de terrain passe du temps dans une ou plusieurs parcelles pendant la période de reproduction des oiseaux (de mai à août) et verse ses données d’observation dans la base de l’Atlas accessible en ligne.

Est-ce pour moi?

Quiconque a accès à des jumelles et souhaite découvrir les oiseaux peut participer, pour autant que les espèces signalées peuvent être identifiées avec certitude. Les façons de participer varient en fonction de l’expérience des bénévoles, de leur forme physique et du temps qu’ils peuvent consacrer à l’activité. Elles vont du signalement d’observations fortuites (très peu de temps requis) à l’exécution de dénombrements ponctuels (appelés points d’écoute; ceux-ci requièrent de l’expérience de l’observation d’oiseaux et plus de temps).

Pour en savoir plus et participer

Rendez-vous au site Web de l’Atlas des oiseaux nicheurs de Terre-Neuve: https://nf.birdatlas.ca/?lang=fr. Les personnes intéressées peuvent aussi communiquer avec la coordonnatrice de l’Atlas, Catherine Dale, Ph. D., par courriel à nlatlas @ birdscanada.org ou par téléphone au 613 484-1217. Elles peuvent également s’inscrire à un webinaire sur l’atlassage (en anglais) qui aura lieu le 4 avril à 19 h 30, heure avancée de Terre-Neuve.

L’Inventaire des Strigidés nocturnes de Terre-Neuve-et-Labrador

Nyctale de Tengmalm Photo: Jared Clarke

Occasion de bénévolat

Les participants à l’Inventaire effectuent des relevés de chouettes et de hiboux à 10 stations le long de parcours prédéterminés un soir ou une nuit entre le 1er avril et le 15 mai. Ils peuvent adopter un parcours existant et/ou établir de nouveaux parcours dans des régions où il n’y en a pas.

Est-ce pour moi?

L’Inventaire est une parfaite occasion de bénévolat pour les observateurs débutants, qui devront apprendre à reconnaître seulement quelques cris de chouettes et de hiboux. Quiconque aime les oiseaux de proie nocturnes, la science, se coucher tard et le chocolat chaud devrait envisager de participer à ce programme!

Pour en savoir plus et participer

Les personnes intéressées à participer à cet inventaire peuvent communiquer avec Catherine Dale, Ph.D., par courriel à cdale @ oiseauxcanada.org ou par téléphone à 613 484-1217. 

Copy link
Powered by Social Snap